Sommes nous obliger de tuer nos enfants que nous agressons par abstention de nos devoirs ?

6e1b6c09416068556a4eed18fd894f48S’il est certain qu’aucun pays, même les GRANDES PUISSANCES, n’a entièrement pas

les moyens de sa politique; s’il est également indéniable que le Senegal est un africain pays economiquement pauvre, s’il est ensuite irréfutable que nos étudiants deviennent de plus en plus normalement nombreux en fonction de l’accès a l’instruction qui est un droit naturel inaliénable et non une faveur comme semble se perpétuer cette idée dans la tête

de tous nos gouvernants depuis l’indépendance, SOMMES NOUS OBLIGER DE TUER NOS ENFANTS QUE NOUS AGRESSONS PAR  ABSTENTION DE NOS DEVOIRS ?

OUI, personne au Senegal n’ignore le parcours du combattant qu’effectuent annuellement nos enfants pour le minimum de choses nécessaires a l’accès a l’instruction universitaire décente le plus souvent sujette a des conditions fluctuantes et de modifications girouettes en fonction des régimes et de l’humeur des personnels dirigeants qui semblent toujours augmenter les difficultés de nos étudiants par LEUR RITUELLE NOUVELLE POLITIQUE UNIVERSITAIRE.

Oui, qui peut oser dire qu’il ne savait pas le malaise annuel dans ces temples du savoir ou notre jeunesse, dans sa majorité,  éprouve les pires souffrances de leur vie qui ont pour noms, entre autres, la faim, la soif, manque et/ou retard de paiement de bourse, absence ou insuffisance de documentations adéquats les obligeant a la malhonnêteté circonstancielle de déchirer des pages de certains bouquins de la Bibliothèque Universitaire, pour ne citer que ceux la ?

Oui continuer cette diatribe de questionnement existentiel estudiantin ne serait pas moins comparable aux travaux herculéen ce qui est d’autant plus monstrueux que les deniers du pays, empruntes au nom de 14 millions de  Sénégalais, continuent d’être détournes au moment de la TRQUE DES BIENS MAL ACQUIS, qui est bien SELECTIVE en fonction du comportement politique des dirigeants de l’ancien régime défaits et VOLONTAIREMENT OCCULTEE pour les membres de l’ere Macky.

Si nous sommes conscients que les milliards détournes constituent une AGRESSION au peuple en général et a nos enfants en particulier, ALORS SOMMES NOUS OBLIGES DE LES TUER ?

Amadou Moctar MBAYE

 

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*