Sommet Etats-Unis/Afrique : « un événement historique », selon Obama

U.S. President Obama addresses a news conference at the end of the Nuclear Security Summit in The HagueLe président américain Barack Obama a affirmé lundi que le monde avait besoin d’une Afrique « forte » et « autonome », à la veille d’un sommet Etats-Unis/Afrique inédit

Le président des Etats-Unis, Barack Obama, a indiqué lundi que le monde avait besoin que l’Afrique devienne forte et prospère, alors que le continent a le taux de croissance le plus important du monde. Les Etats-Unis s’apprêtent à accueillir, du 4 au 6 août prochain, un sommet Etats-Unis/Afrique, qualifié d’ « événement historique » par le chef d’Etat.

Le président américain s’exprimait à l’occasion d’une rencontre avec 500 étudiants africains qui participent à un programme d’échange, « Washington Fellowship for Young African Leaders », afin de favoriser le développement économique et le renforcement de la démocratie en Afrique.

Le « plus grand rassemblement qu’un président américain n’a jamais organisé »

« La sécurité, la prospérité et la justice que nous recherchons dans le monde ne peuvent se réaliser sans une Afrique forte, prospère et autonome », a clamé Barack Obama, rapporte Xinhua. « La semaine prochaine, j’accueillerai un vrai événement historique, le sommet des dirigeants américains et africains. (…) Il s’agira du plus grand rassemblement qu’un président américain n’a jamais organisé avec les chefs d’Etat et de gouvernement d’Afrique », a-t-il précisé.

L’objectif de ce prochain sommet est de renforcer les relations économiques entre l’Afrique et les Etats-Unis qui veulent se poser en premier partenaire économique du continent et ainsi contrer l’influence chinoise. « Le sommet de la semaine prochaine mettra l’accent sur la manière dont nous continuerons de bâtir un nouveau modèle de partenariat entre l’Amérique et l’Afrique, un partenariat égalitaire, qui se concentre sur votre capacité d’accroître l’opportunité, de renforcer la démocratie et de promouvoir la sécurité et la paix », a ajouté le président américain.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*