SORANO – Passation de services entre l’ancien et le nouveau directeur : Sahite Sarr Samb veut «renforcer les acquis» de ses prédécesseurs

Le nouveau directeur général du Théâtre national Daniel Sorano a été officiellement installé dans ses nouvelles fonctions mercredi dernier. Sahite Sarr Samb remplace officiellement Massamba Guèye «démissionnaire». Déclinant sa feuille de route, le nouveau directeur compte «renforcer les acquis» de ses prédécesseurs.

Nommé directeur général du Théâtre national Daniel Sorano le 13 avril 2013 sous le magistère de Youssou Ndour, ministre de la Culture et du Tourisme à l’époque, Massamba Guèye a quitté la tête de ce temple de la culture. Son successeur, Sahite Sarr Samb, compte s’inscrire dans la continuité de ce qu’a réalisé ce Professeur de Lettres.

Le nouveau directeur, étreint par l’émotion, déclare : «Avec beaucoup d’humilité, je suis au début d’une nouvelle mission pour l’Etat du Sénégal ou le Sénégal tout court.  C’est cette mission à caractère national que nous comptons avec beaucoup d’humilité mener avec les acquis de mon prédécesseur Massamba Guèye, mais aussi avec tous mes prédécesseurs que sont Maurice Sonar Senghor, Pathé Guèye et Ousmane Diakhaté. Je veux dire que j’ai un immense respect    pour le travail qu’ils ont abattu dans ce temple de la culture. Maintenant, il s’agit de consolider les acquis, de les renforcer et de les élargir. Quelque part, c’est la continuité de l’administration, mais aussi de la vie.»

Evoquant le bilan de Massamba Guèye (le directeur sortant), le nouveau patron de Sorano en a dit du grand bien. «Son bilan est bon parce qu’aussi mon ami Massamba en a les qualités. Il a les compétences et l’enthousiasme. Il a eu à initier beaucoup de projets qui sont intéressants. Mais comme on dit ‘’une œuvre humaine n’est jamais parfaite’’. C’est à moi maintenant de continuer cette œuvre», a affirmé Sahite Sarr Samb, qui était jusque-là le conseiller chargé des affaires culturelles du ministre de la Culture et du Patrimoine, Abdoul Aziz Mbaye. Il demande du temps pour s’imprégner et mieux prendre connaissance avec son nouvel environnement de travail.

«Je suis très heureux d’être remplacé par un homme de valeurs»
Au cours de cette cérémonie marquée par la sobriété, le directeur général sortant a également rendu un bel hommage à son successeur. Emu par les éloges de son successeur et du personnel de Sorano, Massamba Guèye lance : «J’ai un sentiment de satisfaction d’une mission accomplie, d’un citoyen à qui son pays a confié la responsabilité de diriger sa plus grande institution culturelle. Aussi, je suis très heureux d’être remplacé par un homme de valeurs.»

Assurant «n’avoir aucun regret» sur sa «démission» qu’il juge «confidentielle», M. Guèye s’est penché sur son legs. «Je ne peux parler de réalisations que j’ai faites, mais je pense qu’en reprenant les mêmes productions avec les trois troupes, en permettant d’avoir une nouvelle forme de communication, mais aussi en réconciliant la salle avec le public, en ayant des  projets avec le film du mois ou l’école du théâtre, nous pouvons être fiers d’avoir contribué à l’épanouissement culturel des Sénégalais», conclut-il.

  • Écrit par  Babacar Guèye DIOP

Stagiaire

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*