SPORT CM 2018 : La Côte d’Ivoire en pole, le Cameroun et l’Algérie au fond du gouffre

La 3-ème journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2018 a permis aux Eléphants de Côte d’Ivoire de se remettre dans le sens de la marche alors que deux autres anciens mondialistes à savoir l’Algérie et le Cameroun sont au bord de l’élimination de la prochaine Coupe du monde 2018.

Battue 2-3 par la Guinée en juin dernier à Bouaké pour l’ouverture des qualifications à la CAN 2019, la Côte d’Ivoire éliminée dès la phase des poules de la précédente édition de la Coupe d’Afrique des nations, avait besoin d’un match référence avec son nouvel entraîneur, le Belge Marc Wilmots.

Les Eléphants l’ont réussi ce samedi contre le Gabon à Libreville en gagnant 3-0. Après une première période difficile, les Eléphants ont su laisser passer l’orage avant de plier la rencontre en deuxième période grâce entre autres à Seydou Doumbia auteur d’un doublé et d’un Gervinho retrouvé avec ses deux passes décisives.

Max Alain Gradel qui a sonné son retour chez les Eléphants, avait ouvert le score à un moment important quand le Gabon se faisait plus pressant. Avec cette victoire, l’équipe ivoirienne reprend la première place du groupe C (7 points) que le Maroc (5 points) avait confisquée après sa large victoire aux dépens du Mali 6-0.

Alors que la Côte d’Ivoire qui avait pris part aux trois précédentes éditions de la Coupe du monde 2006, 2010 et 2014, deux anciens Mondialistes en 2010 et 2014 au moins, l’Algérie et le Cameroun amenuisaient leurs chances de qualification après de cuisants échecs.

Les Lions Indomptables du Cameroun qui voulaient se remettre dans le sens de la marche ont lourdement chuté 0-4 vendredi à Uyo contre les Super Eagles du Nigeria qui continuent à survoler la poule B avec trois succès en trois matchs.

Dans cette même poule, les Fennecs d’Algérie qui avaient grillé plusieurs jokers en ne comptant qu’un point en deux matchs (un nul 1-1 contre le Cameroun et une défaite 1-3 contre le Nigeria), ont amenuisé leurs chances après un nouveau revers 1-3 face aux Chipolopolos de Zambie.

Dans la poule A, D et E, il faudrait attendre la 4-ème journée pour que les choses se décantent davantage. La Tunisie qui fait un parcours exceptionnel avec trois victoires en trois matchs, jouera gros contre la RD Congo mardi.

Battue 1-2 à Radès, l’équipe dirigée par Florent Ibenge (6 points) est obligée de battre les Aigles de Carthage à Kinshasa pour ne pas se laisser distancer dans la course à la seule place qualificative à la Coupe du monde 2018.

Dans la poule D, le Sénégal (4 points +1) qui a raté l’occasion de prendre la tête de sa poule après son nul 0-0 contre le Burkina Faso (5 points +2), ce samedi, fera un déplacement périlleux mardi à Ouagadougou où il n’aura d’autre choix que de gagner pour ne pas griller un second joker.

Dans la poule E, l’Ouganda (7 points) qui s’est mis à la tête du groupe E à la faveur de sa victoire 1-0 sur l’Egypte (6 points), aura fort à faire ce mardi à Alexandrie.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*