STAGE MALAGA – Ambiance délétère au sein de la Tanière : Cheikh Sarr relativise

Après près d’un mois à Malaga, en Espagne, pour la seconde phase de leur préparation en direction du Mondial de basket qui débute ce samedi, les Lions sont rentrés hier dans la soirée à Dakar.

Occasion pour l’entraîneur, Cheikh Sarr, de revenir sur l’ambiance délétère au sein de la Tanière, soulevée dans la presse, ces dernières heures. 

L’entraîneur de l’Equipe nationale de basket du Sénégal a relativisé les incidents survenus au sein de la Tanière durant la dernière phase de préparation à Malaga, en Espagne et relayés hier par nos confrères du Populaire.

Rentré dans la soirée d’hier en compagnie de l’équipe, après près d’un mois de stage marqué par cinq matchs amicaux, le coach des Lions explique : «C’est normal qu’il y ait des remous dans un groupe.

Surtout quand les gens sont appelés à vivre ensemble pendant des semaines. Les gens apprennent à se connaître et on réagit sur des comportements et des attitudes.» Avant de poursuivre : «Ce n’est rien. C’est quelque chose de naturel dans le milieu du sport.»

Soulignant que la page est tournée, Cheikh Sarr rassure : «Cela n’aura aucun impact sur l’ambiance du groupe.»  

Vieux Ndoye : «C’est normal qu’on réclame nos primes» 
Même son de cloche du côté des joueurs. Mamadou Ndoye «Vieux» estime que «tout s’est très bien passé». Même s’il confirme à son tour, quelques réactions de la part de ses partenaires sur l’histoire des primes de Malaga, impayées.

«Nous ne sommes pas des mercenaires. C’est normal qu’on réclame nos primes. Mais, il n’a jamais été question de boycott ou de ne pas venir à Dakar. Nous sommes là et on va se préparer pour bien entamer la compétition, en étant conscients de représenter dignement le Sénégal.» Des primes qui devaient être payées normalement à Malaga, comme confirmé par le président du Comité de normalisation du basket sénégalais (Cnbs).

«Tous les efforts ont été faits. Il y a juste eu un retard dû à toutes ces procédures administratives. Mais, je n’ai aucun doute que ces primes seront payées», a rassuré Serigne Mboup, venu accueillir les joueurs. 

Le pivot des Lions, Gorgui Sy Dieng, n’a par contre pas souhaité s’épancher sur l’ambiance délétère relayée au sein de la Tanière. «C’est une affaire qui concerne les dirigeants. Ce qui m’intéresse, c’est le terrain. Je ne me focalise pas sur ce qui se passe ou se serait passé en dehors», lâche le pivot des Wolves. 

Revenant sur la préparation, le pensionnaire de la Nba confie que «tout s’est bien passé. On a joué des matchs amicaux avec deux victoires contre trois défaites. On ne peut pas dire que c’est positif, mais c’est au moins rassurant parce qu’avec deux victoires, on pourra se qualifier pour le second tour. Pour le reste, il n’y a aucun problème».

Serigne Mboup : «Quand des jeunes sont ensemble pour 4 à 5 semaines…»
A l’image des joueurs, le président du Cnbs, Serigne Mboup, a abondé dans le même sens. «C’est normal quand des jeunes sont ensemble pour quatre à cinq semaines. Mais il faut noter qu’il n’y a eu aucun fait divers, pas de sorties dans les boîtes, comme on a pu le voir ailleurs. Il n’y a pas eu non-respect des consignes disciplinaires instaurées par le staff. C’est normal que parfois, dans les vestiaires, que les esprits s’échauffent.» 

A en croire le président Mboup, «cela démontre simplement la détermination, la motivation, mais aussi l’engagement des joueurs à vouloir être les meilleurs.» 
A noter que les Lions, qui ont rejoint dans la soirée l’hôtel Terrou-Bi, seront reçus à la présidence de la République, demain, mercredi, à partir de 17 heures pour la traditionnelle remise du Drapeau national.

Une information révélée par le président du Cnbs. Quant au départ pour Malaga, il est prévu aussi demain. La compétition débute le 30 août prochain. Et pour leur première sortie, les Lions seront opposés à la Grèce. 

  • Écrit par  Woury DIALLO

wdiallo@lequotidien.sn

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*