Taïwan : Au moins 12 morts dans un puissant séisme à Taïwan

seisme taiwanUn puissant séisme qui a touché le sud de Taïwan samedi avant l’aube a provoqué la mort de 12 personnes, la plupart dans l’effondrement d’un immeuble d’habitation dans la ville de Tainan, selon un bilan provisoire.

Alors que les recherches d’éventuels survivants ne sont pas terminées, des questions se posent déjà sur le respect des normes de sécurité du Wei-guan Golden Dragon, dont les seize étages se sont empilés les uns sur les autres sous la puissance de la secousse d’une magnitude de 6,4 qui s’est produite vers 04h00 (20h00 GMT, vendredi)

A la nuit tombée, les secouristes s’efforçaient de dégager un jeune homme de 18 ans repéré conscient dans les décombres.

Trois autres habitants ont été retrouvés vivants de longues heures après le drame, dont une fillette de neuf ans et un bébé, a indiqué la télévision nationale.

En tout, les équipes de secours, assistées d’une grue et d’échelles télescopiques, ont pu récupérer 240 survivants, dont environ la moitié ont été hospitalisés, a dit un responsable des pompiers. L’immeuble abritait une centaine d’unités de logement et le nombre de résidents est estimé à 256 personnes. La municipalité de Tainan a jugé impossible pour l’instant de déterminer si des défauts de construction pouvaient expliquer en partie cet effondrement.

Les sociétés qui se sont chargées de la conception et de la construction du bâtiment dans les années 1990 n’existent plus aujourd’hui. Le centre de veille géologique américain (USGS) a enregistré une secousse tellurique de 6,4 avec un épicentre à 43 km au sud de Tainan, à une profondeur de 23 kilomètres.

Plusieurs autres bâtiments de Tainan ont été endommagés, dont l’un penchait dangereusement au-dessus d’une rue. Tainan, une ville de deux millions d’habitants, a connu en 1999 un tremblement de terre qui a causé la mort d’environ 2.400 personnes.

(J.R. Wu et Yimou Lee; Pierre Sérisier, Jean-Stéphane Brosse et Tangi Salaün pour le service français)

Auteur: Reuters

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*