Tambacounda : 155 Millimètres de pluie, un mort, le pont «Gouthiary Nding» effondré

Tambacounda : 155 Millimètres de pluie, un mort, le pont «Gouthiary Nding» effondré

Dans la nuit du mercredi 21 juin au jeudi 22 juin 2017, la région de Tambacounda a enregistré un pic de 150 mm de pluies à Boynguel Bamba, dans le département de Goudiry sur la RN6.

La ville de Tamba a, quant à elle, reçu 87mm au poste du service départemental du développement rural et 94,5mm au poste météo de l’aéroport. Egalement 96,2mm sont tombés à Bala, Goudiry a enregistré 53 mm, Bakel 55,3mm, Bélé 50,5mm, Kothiary 42mm, Dianké Makhan a 32,2mm, Koulor 27mm, Diawara 36mm, Moudéry, 38mm.

La commune de Tambacounda qui a reçu sa première véritable pluie a vu la plupart des maisons riveraines du lit du Mamacounda  totalement submergées d’eau. Des vagues qui ont emporté tout sur leur passage du fait de la vitesse à laquelle l’eau traversait la ville où les ponts la traversant n’ont pu contenir les fortes quantités d’eau tombées.

Ces fortes précipitations ont causé l’effondrement du pont «Gouthiary Nding»  reliant le quartier au reste de la commune.

Conséquence de ces pluies qui se sont abattues sur la région à la surprise générale : un mort, un lourd bilan matériel et des milliers de familles qui vont passer la nuit à la belle étoile. Le corps sans vie d’un jeune du nom de  D. Camara, âgé de 6 ans, en classe de C.I à l’école Plateau, a été repêché d’une fosse septique, communément creusée hors de la maison pour contenir les eaux usées.

Le jeune Camara a malheureusement choisi de sortir de la maison pour se laver sous la pluie. Le drame est survenu lorsqu’il a glissé et est tombé dans ce creux. Impuissant devant la forte pression des eaux de ruissellement, le jeune s’est retrouvé au fond de la fosse.

C’est son oncle qui remarque son absence et sort pour le contraindre à rentrer dans la maison. C’est ainsi qu’il remarque que le gosse se trouvait dans ce creux. Ne pouvant que constater les dégâts, il repêche le corps sans vie du jeune Camara. Un corps qui est par la suite déposé à la morgue de l’hôpital régional de Tambacounda.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*