Tamsir Jupiter Ndiaye hume l’air de la liberté

Plus chanceux que Cheikh Yérim Seck qui est condamné pour une affaire de viol, Tamsir Jupiter Ndiaye a bénéficié d’une remise de peine.tjn

Le chroniqueur de « Nouvel Horizon », par ailleurs professeur de français avait été mis en prison pour actes contre-natures. En effet, c’est à la veille de la Tabaski de l’année 2012 qu’il s’est bagarré avec un jeune du nom de Matar Diagne qui lui réclamait de l’argent et des tissus après une partie de jambes en l’air. Ils seront tous les deux arrêtés et traduits à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar pour actes contre-natures. Condamné dans un premier temps à quatre ans de prison, sa peine avait été revue à la baisse à deux ans. Mais depuis hier, le ciel s’est davantage éclairci pour le chroniqueur qui, d’après la presse du jour, est heureux d’apprendre qu’il va sortir de taule. Il a eu une remise de peine, contrairement à Cheikh Yérim Seck qui doit encore prendre son mal en patience.

 

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*