Tanzeela Qambrani, première personnalité d’origine africaine élue députée au Pakistan

La jeune femme de 39 ans, dont les ancêtres sont originaires de la Tanzanie est devenue la première législatrice d’origine africaine au Pakistan à faire partie de l’Assemblée provinciale Sindh. Elle a prêté serment le lundi 14 août pour occuper un siège réservé aux femmes.

Issue de la communauté Sidi peu connue et marginalisée du Pakistan, vivant principalement à Markan et Karachi, elle souhaite lutter contre la stigmatisation liée à sa communauté. Elle a été nommée par le Parti du peuple pakistanais (PPP).

Tanzeela Qambrani est détentrice d’un Master en informatique de l’Université du Sind, située à Jamshoro, au Pakistan dans la province du Sind. Mère de trois enfants et originaire de Matli, dans le district de Badin, dans la province du Sindh, elle a acquis une expérience politique en devenant conseillère locale après avoir rejoint le PPP en 2010.

« Je suis impliquée dans le travail social et communautaire depuis 12 ans », a-t-elle déclaré. Tanzeela Qambrani est fermement convaincue que les femmes ne peuvent participer au processus de prise de décisions que si elles sont économiquement indépendantes, fortes et autonomes.

C’est pourquoi, elle vise à se concentrer sur l’indépendance économique des femmes. Son père, Abdul Bari, était avocat alors que sa mère était institutrice à la retraite.

Les Afro-Pakistanais ou les Sidi, également appelés Siddi, Sheedi ou Habashi, sont des descendants directs du peuple bantou dans la région des grands lacs en Afrique et ont longtemps été mis à l’écart en raison de leur origine ethnique. Beaucoup de Sidis seraient descendants d’esclaves amenés en Inde via l’Afrique de l’Est par les Portugais et les Hollandais.

Les historiens disent que leurs ancêtres étaient aussi des soldats, des commerçants, des plongeurs de perles et des pèlerins musulmans. Ils jouissaient de hauts postes pendant l’empire moghol mais étaient victimes de discrimination sous le régime colonial britannique.

On estime leur nombre à 50 000. Cette communauté bien intégrée de Sidis est célèbre pour avoir su préserver ses racines africaines et ses traditions culturelles avec notamment un festival annuel où des chansons en Swahili sont interprétées. Ainsi, l’une des sœurs de Tanzeela Qambrani s’est mariée en Tanzanie, tandis qu’une autre a un mari Ghanéen.

Patrick Ndungidi
https://africanshapers.com/tanzeela-qambrani-premiere-personnalite-dorigine-africaine-nommee-deputee-au-pakistan/

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*