Taxes sur l’acier. Le Canada riposte et impose 16,6 milliards de dollars de taxes aux États-Unis

Tandis que l’Europe contre-attaque très timidement, les Canadiens de Trudeau lancent aux USA une cinglante réplique

Après l’annonce des taxes importantes appliquées sur l’acier et l’aluminium importés, le Premier ministre canadien a annoncé une riposte de 16,6 milliards de dollars canadiens de taxes.

Le Canada a annoncé ce jeudi qu’il ripostait aux tarifs décidés par Washington sur l’aluminium et l’acier en imposant 16,6 milliards de dollars canadiens de taxes (12,8 milliards de dollars américains) sur des produits américains.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a affirmé lors d’une conférence de presse que les tarifs douaniers américains confirmés plus tôt dans la journée étaient « totalement inacceptables ».

« Ces tarifs sont un affront au partenariat de sécurité existant de longue date entre le Canada et les États-Unis, et en particulier, un affront aux milliers de Canadiens qui ont combattu et ont péri aux côtés de leurs frères d’armes canadiens », a-t-il ajouté, notant que les États-Unis avaient justifié leur décision par une volonté de protéger leur « sécurité nationale ».

Escalade de tensions entre le Canada et les États-Unis

Les tarifs douaniers canadiens, qui sont proportionnels à ceux des Américains selon la ministre canadienne des Affaires étrangères Chrystia Freeland, porteront sur les importations américaines d’acier et d’aluminium, ainsi que sur des biens de consommation.

Parallèlement, Ottawa prévoit de contester la décision américaine dans le cadre de l’accord de libre-échange nord-américain Aléna et auprès de l’Organisation mondiale du commerce, a affirmé M. Trudeau.

De son côté l’Union européenne a promis elle aussi des ripostes en taxant de nombreux produits américains.

Un G7 Finances sous-tension

Le G7 Finances, qui se déroule le 7,8 et 9 juin prochain au Canada, sera essentiellement consacré au commerce et le Canada va tenter de convaincre les États-Unis de reconsidérer leur décision d’imposer de nouveaux tarifs sur l’acier et l’aluminium, a déclaré le ministre canadien des Finances.

Jeudi soir, au cours du dîner des ministres des Finances auquel participera le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin, « je vais clairement signifier notre désaccord avec les décisions qui ont été prises », a déclaré Bill Morneau lors d’une conférence de presse.

« Je m’attends à ce que nos alliés autour de la table expriment le même point de vue. Nous essaierons donc d’avancer […] pour encourager (les Américains) à revenir sur leur décision qui n’est dans l’intérêt de personne », a-t-il ajouté.

Il a également estimé « absurde » de motiver la décision d’imposer des tarifs par des impératifs de protection de sécurité nationale, le Canada ne représentant pas « un quelconque risque pour la sécurité » des États-Unis.

Interrogé sur les thématiques de ce G7 après la décision américaine, il a souligné qu’il était impossible de concevoir la tenue de cette réunion sans évoquer le commerce.

Cette rencontre du G7 Finances avait pour slogan initial « Investir dans la croissance économique qui profite à tout le monde », ou « comment assurer que la croissance ne bénéficie pas qu’à quelques-uns, comment mieux inclure les femmes », et « malheureusement nous devons parler de tarifs », a-t-il également déclaré.Il a enfin souligné que « les taxes douanières ne font aucun sens sur le plan économique. Elles sont nuisibles aux Canadiens, elles sont nuisibles aux Américains ».

Il a également estimé « absurde » de motiver la décision d’imposer des tarifs par des impératifs de protection de sécurité nationale, le Canada ne représentant pas « un quelconque risque pour la sécurité » des États-Unis.

Interrogé sur les thématiques de ce G7 après la décision américaine, il a souligné qu’il était impossible de concevoir la tenue de cette réunion sans évoquer le commerce.

Cette rencontre du G7 Finances avait pour slogan initial « Investir dans la croissance économique qui profite à tout le monde », ou « comment assurer que la croissance ne bénéficie pas qu’à quelques-uns, comment mieux inclure les femmes », et « malheureusement nous devons parler de tarifs », a-t-il également déclaré.

Il a enfin souligné que « les taxes douanières ne font aucun sens sur le plan économique. Elles sont nuisibles aux Canadiens, elles sont nuisibles aux Américains ».

Source

Europe-Etats Unis: L’Europe va riposter en taxant le whisky, le riz et le jus d’orange US

La guerre commerciale entre les États-Unis et l’Europe aura bien lieu ! Hier soir, Emmanuel Macron a dit à Donald Trump que sa décision d’imposer des taxes sur l’importation d’acier et d’aluminium de l’UE était « illégale », « une erreur » et que l’UE riposterait « de manière ferme et proportionnée ». Ces taxes américaines, de 25% sur l’acier et de 10% sur l’aluminium, prennent effet ce vendredi 1er juin.

Sur RMC ce matin, Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État aux affaires étrangères a dévoilé quelques-unes des mesures de rétorsion. « Nous allons prendre des mesures de rééquilibrage » a-t-il expliqué. « Dès le 20 juin, des produits seront surtaxés », par exemples: « le riz, le jus d’orange, les motos, le whisky ».

Jean-Baptiste Lemoyne a qualifié Donald Trump de « Shérif »: « America first, c’est America seule […] Donald Trump se tire une balle dans le pied, car c’est le consommateur américain qui finira par payer » a conclu le ministre.

Source

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*