Tchad : IDRISS DÉBY ACCUSE LA FRANCE DE LIVRER LES ARMES À BOKO HARAM

– Idriss Déby frappe fort ,  lourd, et à l’aveugle.  Dans la nuit du 31 août au 1 er septembre 2018, les avions de guerre de l’armée tchadienne ont décollé pour aller larguer des bombes à Miski. Bilan: 6 morts et plusieurs blessés, tous des civils réunis pour célébrer une fête de mariage, que Déby présente comme des terroristes.

Le Nord-est du Tchad est presqu’entrain de tomber entre les mains des rebelles du CCSMR qui ont abattu un hélicoptère de l’armée tchadienne,  Boko Haram frappe du côté du lac Tchad, Idriss Déby, après avoir sollicité l’aide militaire de la France, se retourne contre la France .
Le ministre tchadien  de la Communication Hassan Sylla Ben Bakari, lance un pavé dans la mare :  《 40 % d’armes saisies par l’armée tchadienne sont de fabrication française》. Il est sur la même lancée que le chef d’État Idriss Déby qui a déclaré  : 《 Nous avons juste montré image à l’appui, les armes et les minutions saisies chez les combattants de Boko Haram. Mon pays continuera de montrer ces images afin que ceux qui fabriquent ces armes, sachent qu’elles ne se retrouvent pas là où elles doivent l’être (…) Boko Haram est soutenu, Boko Haram est financé, Boko Haram a reçu du matériel, y compris du matériel blindé sur le terrain. De qui ?》
Le 23 août 2019, le chef d’État tchadien  avait  débarqué au journal de 20 heures. Visage glabre dégoulinant de sueur, exhibant les armes en provenance de Libye et interceptées par les militaires tchadiens, Idriss Déby, avec toute  la verve ahurissante, avait affirmé: 《 c’est la France à travers ses militaires positionnés au Tchad, qui approvisionne l’organisation terroriste Boko Haram》. Il avait ensuite dégainé  : 《 Comment pouvez-vous imaginer qu’une organisation terroriste arrive à conquérir aujourd’hui un tiers d’un grand pays comme le Nigeria avec une armée organisée, avec des blindés, avec des modes d’action qui ressemblent à ceux d’une armée régulière ? On ne fabrique pas de blindés au Nigeria, on ne fabrique pas d’armes. Donc, tout ça n’est pas tombé du ciel. Boko Haram ne fabrique pas des TNT, Boko Haram ne fabrique pas des armes, Boko Haram ne fabrique pas des blindés. Nous savons d’où viennent ces armes, nous savons d’où viennent ces matériels. Nous savons qui forme les kamikazes. A partir de cet instant, nous sommes en mesure de dire que nous avons tous les éléments qui nous permettent de metre à l’abri, de sécuriser nos populations de la sous-région》.
À peine venait-il de montrer ses dorsaux et de parler à haute voix sur le plateau télé  que le même Idriss Déby, après avoir reçu un coup de fil de Paris, avait rapidement demandé au directeur de la télévision d’éteindre rapidement l’incendie et de ne plus souffler mot contre la France. Les déclarations du chef d’État furent enlevées au journal de 23 heures et retirées du site web.
Idriss Déby qui accuse la France de soutenir  les rebelles et les terroristes n’a-t-il pas été soutenu par la même France alors qu’il était rebelle? Ngarlejy Yorongar, preuves à l’appui, a accusé Idriss Deby lui-même  d’avoir soutenu les terroristes de Boko Haram du Nigeria, les rebelles du Darfour, les Jenjawid du Soudan.
Commandant en chef des Armées et conseiller militaire d’Hissène Habré qui prend le pouvoir en 1982, Idriss Déby fait un complot contre lui , s’enfuit en Libye et au Soudan où il va créer le groupe terroriste MPS ( Mouvement Patriotique du Salut). En décembre 1990, ses troupes entrent à N’Djamena et il s’empare du pouvoir. Fidèle allié de la France, Idriss Déby est sauvé par Paris lorsque les rebelles arrivent aux portes du palais présidentiel pour le déloger en février 2008. L’ambassadeur de France à N’Djamena et le Conseiller militaire français étaient au devant de toutes les opérations, exécutant les ordres de Paris. C’est l’armée française qui protégeait l’aéroport alors que les chars français participaient directement aux combats et tiraient sur les rebelles autour du palais présidentiel. C’est la France qui a fourni  à Déby les renseignements sur les mouvements des rebelles grâce aux avions Mirage F1 et Bréguet-Atlantic déployés dans le cadre de l’opération Épervier. Paris lui a aussi livré des tonnes de munitions par la Libye pour les chars T-55.
Chaque fois qu’il est en difficulté, Idriss Déby prend le costume de patriote et de grand panafricaniste pour fustiger la France, alors qu’il est au pouvoir grâce à la France et se plaît dans son fauteuil de marionnette qui ne sert que les intérêts de la France, dont le pétrole. En juin 2017, Idriss Déby confessait: 《 J’avais souhaité en 2002 m’arrêter comme j’avais promis au second mandat, c’est-à-dire je devais céder aux suivants. La France est intervenue pour changer la constitution(…) C’est toujours la France qui fait, qui critique, et qui est derrière. Ce n’est pas Déby qui a changé la Constitution, c’est la France qui a dit de continuer 》.
J. RÉMY NGONO

Afrique Monde

In the Spotlight

Emission “Xew Xewi Rewmi” du mardi 11 Décembre 2018 avec Ahmadou Diop

by Seutou Lat Dior in EMISSIONS Comments Off on Emission “Xew Xewi Rewmi” du mardi 11 Décembre 2018 avec Ahmadou Diop

Related Posts:Donald J. Trump ou le délire du dément (par Abou…Les frappes ont détruit un « mystérieux laboratoire…DIRECT Alain Juppé : «Une fois pour toutes, je ne…Direct – Emmanuel Macron : «Je mettrai tout…Les élections [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*