Tentative d’immolation devant le palais : les regrets de Me Assane Dioma Ndiaye

L avocat et droit de l’hommiste, Assane Dioma Ndiaye, regrette la tentative d’immolation devant le palais présidentielle d’un ancien militaire du nom de Cheikh Diop.

« Cheikh tu n’aurais pas dû ….C est vrai que jusqu’à ce jour aussi bien l’Agent judiciaire de l’État que les différents juges en charge de ton dossier ont semblé être sceptiques par rapport a ta thèse. Mais le combat est loin d être perdu. Et tu me paraissais déterminé à le mener jusqu’au bout sans faillir ni faiblir. C est aussi vrai que tu as saisi voire alerté toutes les autorités politiques et religieuses de ce Pays. En vain semble-t-il », réagit l’avocat sur son compte Facebook.

L’on apprend ainsi que Cheikh Diop, marié et père de trois enfants, a agi en désespoir de cause. Selon sa version, il a été placé sous mandat de dépôt à la Maison d’arrêt de Rebeuss. Alors qu’il était en détention, il a senti des douleurs au niveau de son bras droit. Selon lui,  une injection lui a été administrée au niveau de l’infirmerie de la prison et cette injection a été à l’origine des complications. Il a ainsi été d’abord admis à l’hôpital de Fann puis à l’hôpital général de Grand Yoff  (ex-Cto) où le médecin a décidé de son amputation. Depuis, il a obtenu une liberté provisoire et a exigé une indemnisation de la part de l’administration.

« Je regrette profondément ton geste parce que tu n’étais pas seul dans ce combat. Je le regrette également parce que je puis témoigner de ta forte croyance en Dieu et de ta foi religieuse inébranlable. Je le regrette enfin parce que le dégoût et la résignation n’ont jamais été perceptibles ni sur ton visage ni de par tes gestes expressifs pendant tout ce laps de temps qui nous a unis dans nos rêves d’un dénouement heureux comme dans les pires moments de désespoirs très rapidement exorcisés et sublimés . Ton sourire jovial me revient à l’instant. Qu’Allah te rétablisse au plus vite. Amine », prie l’avocat.

In the Spotlight

Lycée Kennedy : L’élève de 17 ans qui entretenait une relation avec son Directeur de l’école se confie:« J’ai enregistré par audio nos ébats sexuels car il détenait mes photos et vidéos à moitié nue»

by Babacar Diop in SOCIETE / FAITS DIVERS 0

Les accusations du rapport de «Human rights watch» sur les enseignants qui abusent de leurs élèves se confirment. Hier, le professeur de mathématiques au lycée Kennedy, Doudou Diakhaté a été attrait devant la barre par [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*