Tentative manquée de coup d’État au Venezuela: 27 militaires arrêtés

Au Venezuela, un groupe de soldats s’est soulevé lundi contre Nicolas Maduro. Accusés de vol d’«armes de guerre», 27 militaires ont été arrêtés par les forces de l’ordre du pays, annoncent les autorités vénézuéliennes.

Alors que Nicolas Maduro entame son second mandat présidentiel, des militaires ont entrepris lundi un coup d’État. Cependant, cette tentative a été avortée par les autorités vénézuéliennes.Ainsi, le ministère vénézuélien de la Défense a annoncé dans un communiqué avoir arrêté un «groupe réduit d’assaillants» de la Garde nationale bolivarienne (GNB) qui avait auparavant volé des «armes de guerres» dans un poste militaire à Petare, avant de se diriger vers une caserne du quartier de Cotiza, dans le nord de Caracas.

Tanquetas y demás unidades militares en los alrededores del comando de GNB Cotiza pic.twitter.com/qYHxyCNu8Y JZ #Caracas— Estado de sitio (@EstadoDeSitio_) 21 janvier 2019

Armes au poing et visages découverts, les putschistes ont filmé et posté sur Internet des appels à la population à les soutenir en descendant dans les rues. Ils ont notamment expliqué dans les vidéos «désavouer complètement» le gouvernement actuel.​

#21Ene #EnDesarrollo GNB sale en defensa de la soberanía #FueraUsurpador pueblo a la calle, GOLPE AL DICTADOR @jguaido presidente Vamos a la calle #Ya @soldadoDfranela @Mmorin_informa @RCamachoVzla @Almagro_OEA2015 @ReporteYa @traffiCARACAS @trafficMIRANDA @isnardobravo pic.twitter.com/SBv0OFZlxf— Con_Fe350 (@Con_Fe350) 21 janvier 2019

Après avoir vu les vidéos des soldats appelant à renverser le gouvernement, plusieurs personnes sont descendues dans les rues de la capitale et notamment à Los Mecedores. Armés de pierres, de bâtons et de bouteilles, ils ont fait face aux forces anti-émeute. Les forces de l’ordre les ont dissipés en ayant recours au gaz lacrymogène, relatent des médias locaux, ajoutant qu’un membre des forces de l’ordre avait été blessé. Aucune information relative à d’éventuelles victimes civiles n’a été communiquée.​

Me envían vídeos desde Mecedores donde se ve que la gente sigue en la calle. Sigue protestando. Esto fue hace 40 minutos aproximadamente pic.twitter.com/aNDAOSmm5m— Fran Monroy Moret (@fmonroy) 21 janvier 2019

Plus tard, Diosdado Cabello, le président de l’Assemblée constituante, a parlé de l’arrestation de 27 militaires. Cela a notamment permis de «récupérer des armes volées et, ces individus fournissent actuellement des informations aux services de renseignement ainsi qu’à la justice militaire», a poursuivi la Défense.

M.Cabello a fait savoir via son compte Twitter que l’on avait promis aux putschistes, en échange de leur émeute, de leur offrir «des villas, des châteaux». Mais finalement, «ils ont été laissés seuls» et «trompés», a-t-il poursuivi.

Selon des médias locaux, les personnes arrêtées auraient été par la suite emmenées à Fuerte Tiuna, le principal complexe militaire du pays.

Cette sédition intervient dans le cadre du mécontentement de l’opposition à l’investiture de Nicolas Maduro pour un second mandat de six ans, à l’issue de sa victoire aux élections présidentielles, remportée le 20 mai 2018 avec 67,8% des voix.

Une manifestation exigeant un gouvernement de transition et la convocation d’élections libres devrait se tenir au Venezuela mercredi.

Source

In the Spotlight

Les USA volent le pétrole syrien (Vidéo)

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Les Etats-Unis seraient en train de dérober le pétrole syrien depuis la province de Deir Ezzor. C’est ce qu’a révélé l’agence syrienne Arabi Today, à la foi d’un membre des Forces démocratique syriennes (FDS), cette [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*