Tête de liste nationale : Le choix de Khalifa Sall divise Mankoo

L’opposition qui s’était réunie autour d’une coalition dénommée Manko Taxawu Sénégal s’est volée en éclat. A l’origine de ce blocage le choix porté sur le maire de Dakar pour diriger la liste nationale. Le Parti démocratique sénégalais n’a pas pu trouver de consensus avec ses alliés qui ont opté pour Khalifa Sall.

Ainsi, les libéraux  et leurs alliés ((2 ou 3 partis) ont quitté la coalition Manko Taxawu Senegal. Mais la grande majorité des partis de Mankoo ont choisi Khalifa Sall comme tête de liste. Initiative 2017  qui regroupe les partisans de Khalifa Sall avait déjà déposé sa caution pour les élections législatives.

A moins de 48 heures de la date fatidique : Manko Taxawu toujours en négociations pour désigner sa tête de liste nationale

La «super coalition » Manko Taxawu Senegaal  survivra-t-elle à la bataille d’égo que se livrent certains des leaders qui la composent ?

En tout cas, entre l’Initiative 2017 et le Parti démocratique sénégalais (PDS), on ne se fait aucune concession. Le point d’achoppement : le leader qui va devoir diriger la liste nationale.

Pour les partisans de Me Abdoulaye WADE, le leader du PDS est le plus à même de diriger ladite Liste. Prenant pour exemple les dernières élections, ils estiment que le parti libéral est celui le plus représentatif de l’opposition et qu’à ce titre, son leader doit diriger la liste  de la coalition Manko Taxawu Senegaal.

Des arguments battus en brèche par les responsables de l’Initiative 2017, qui regroupe des leaders comme Khalifa SALL, Cheikh Bamba DIEYE, Moussa TINE… Pour ceux-ci,  c’est le maire de Dakar qui doit être investi pour diriger la liste nationale. Pour en convaincre, ils arguent que Khalifa SALL jouit aux yeux des Sénégalais de suffisamment de sympathie pour faire t

In the Spotlight

Un procès manifestement injuste. Par Mody Niang

by James Dillinger in A LA UNE 0

Un procès manifestement injuste Oui, le procès qui s’ouvre ce jeudi 14 décembre 2017, est manifestement injuste, à la limite insupportable pour quelqu’un qui suit régulièrement l’actualité politique et surtout politicienne au Sénégal. Il ne [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*