Theresa May en France

mediaitem 2Après l’Allemagne où elle a rencontré Angela Merkel,Theresa May, première ministre britannique, s’est rendue à Paris.

Jeudi lors d’une conférence de presse conjointe, le président français s’est voulu ferme en ce qui concerne l’accès au marché unique pour la Grande-Bretagne.

François Hollande soutient que Londres ne pourra bénéficier de ce marché communautaire que si le Royaume-uni respecte les principes de libre circulation des personnes.

Le président français a aussi insisté sur le fait que la Grande-Bretagne devrait démarrer vite les négociations sur sa sortie de l’Union européenne.

François Hollande reconnait que le pays a besoin de temps pour s’y préparer au mieux.

Pour sa part, Theresa May a rassuré le président français que son gouvernement “assumera” ses promesses sur les contrôles de la libre circulation entre l’Union européenne et le Royaume-uni.

“Le message donné par le peuple britannique” en votant pour le Brexit était “très clair”: “Nous devons introduire certains contrôles à la liberté de circulation des citoyens européens vers le Royaume-Uni”, a t-elle ajouté.

Selon les spécialistes, Londres reste maître de son calendrier sur le démarrage des négociations en vue de sortir de l’UE.

Mercredi à Berlin, Theresa May avait toutefois déclaré qu’elle ne comptait pas déclencher l’article 50 avant la fin de l’année.

BBC

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*