Thierno Bocoum : “Macky Sall doit dialoguer avec sa conscience”

Le leader du mouvement AGIR, en tournée à l’intérieur du pays, a invité le chef de l’État Macky Sall à faire sienne des anciennes positions défendues alors qu’il était dans l’opposition. L’ancien responsable politique à Rewmi estime que les couacs notés dans la distribution des cartes d’électeur ont un lourd impact sur le processus électoral, pour avoir empêché des milliers de Sénégalais d’accomplir leur droit civique.

“Dialogue ou pas dialogue, il a été constant dans sa volonté d’imposer ses options. Même lorsqu’il s’agit d’appeler au dialogue, il s’arroge le rôle d’arbitre pour pouvoir imposer sa volonté. Il se trouve que sa volonté s’identifie à une logique de recul démocratique”, soutient Thierno Bocoum qui pense que Macky Sall “veut profiter du fichier pour avoir une avance sur les autres. Comment comprendre que des Sénégalais puissent être délibérément privés de vote à travers une confiscation de leur carte d’électeur?”, s’interroge Thierno Bocoum dans un entretien à L’Observateur.

À l’en croire, un dialogue entre le pouvoir et l’opposition n’est pas opportun. “Il n’est pas nécessaire de dialoguer, il suffit juste que le chef de l’État respecte ses convictions d’hier pour que tout se passe bien. Macky Sall doit, quant à lui, dialoguer avec sa conscience pour trouver un consensus entre le Macky candidat et celui président. Je suis sûr que celui d’hier aura beaucoup plus d’arguments que celui d’aujourd’hui”, tente-t-il de convaincre.

In the Spotlight

Bruno Diatta, les circonstances de son décès !

by Babacar Diop in Nécrologie - Avis de Décès 0

Le décès du très professionnel chef de protocole à la présidence depuis Senghor, Bruno Diatta, a fait l’effet d’une bombe. Toute la Nation est touchée, toute la population attristée et reconnaissante. Bruno est, en effet,  [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*