Tigo : Wari ne lâche pas l’affaire

Le groupe Wari ne lâche pas l’affaire. Après l’annonce de l’approbation, par décret présidentiel, de la vente de Tigo à Yérim Sow et Cie, le groupe dirigé par Kabirou Mbodji a adressé une assignation à la filiale sénégalaise de Millicom. Rendez-vous le 30 avril devant le tribunal du commerce de Dakar.

Selon Libération, qui donne l’information, Wari réclame une astreinte de 10 milliards francs Cfa par jour.

L’opérateur de transfert d’argent avait acheté Tigo en février 2017. Quelques mois plus tard, Millicom a annulé la transaction invoquant un retard dans les versements de la contrepartie financière par Wari.

Millicom s’était alors tournée vers le consortium monté Yérim Sow et Xavier Niel, notamment. S’ensuit un long bras fer.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*