Tirs nourris sur Twitter: El Hadj Kassé, Bamba Dièye et Babacar Gaye se donnent en spectacle

L’annonce de Macky Sall de traquer des insulteurs du Net fait encore grincer les dents. El Hadj Hamidou Kassé, le chargé de Communication du Palais, ne laisse aucun terrain à tous ceux qui veulent s’attaquer au président de la République dans cette démarche de “traque des insulteurs du Net”.

En réponse à un tweet d’un internaute qui estimait que les plus insulteurs du Net sont du camp du pouvoir, le patron du Pôle de Communication de la Présidence de la République répond : ‘Merci. Apparemment j’ai dit ce qu’il ne fallait pas. Eh bien je répète: nous avons une opposition paresseuse, bavarde, sans intelligence stratégique, finalement banale. Sûr je sens du Magal, on a tenté de faire dure au PR ce qu’il n’a pas dit: ça s’appelle comment cette pratique ?”.

“Une opposition bavarde”. Des termes qui ont réveillé le député Cheikh Bamba Dièye : “c’est curieux de traiter les gens de bavards quand on passe son temps à éructer sur les réseaux sociaux. Ça doit être ça l’émergence. Si je puis me permettre chers amis, laissez El Kassé retourner à sa poésie. Ça le détendra. Il a en grandement besoin”, a tweeté le député de l’opposition.

Le combat est loin d’être terminé chez le patron de la Com’ de la Présidence qui veut frapper là où ça peut faire mal. “C’est bien de chercher des soutiens, lol, pourvu qu’ils ne soient pas bavards et paresseux! Je décroche pour une raison impérative”.

Silence de Cheikh Bamba Dièye après ce tweet de M. Kassé. Une opportunité pour le dernier cité de revenir en force en ces termes : “Ma réponse: même l’opposition paresseuse et bavarde a déserté ce débat sachant qu’elle nageait paresseusement dans la surenchère”.

Cheikh Bamba Dièye out, place au porte-parole du PDS qui vient avec du sang neuf pour remettre le patron de la Com’ de la Présidence à sa place. Premier coup de Babacar Gaye : “Toi aussi grande gueule! Qu’as tu fait du peu de responsabilité que Me Wade et ses alliés de l’opposition t’ont confié? De tous ceux qui relèvent vos bêtises, tu es le seul à être payé à bavarder. Respects stp”.

En réponse au porte-parole du Pds, El Hadj Kassé pousse encore le bouchon trop loin et parle de “caniveaux”. “Tu crois que je veux te renvoyer les mêmes mots? Désolé. Je n’ai jamais connu les caniveaux et tu m’y verras pas. Ke n’ai jamais occupé la fonction de porte parole. Continue avec la hargne!”, a tweeté M. Kassé.

Me Babacar Gaye très fâché visiblement rétorque en ces mots : “Insulter l’opposition et nous parler de caniveaux! Quelle outrecuidance. N’est pas porte parole qui veut. Je préfère cette mission militante à cette tâche de serpillière qui n’est pas pour te déplaire. Il n’y aura que pour toi dorénavant. Garanti”.

Une partie de guerre des mots qui a suscité tant d’intérêts auprès des internautes qui n’ont pas manqué de retweeter et répondre aux deux camps.

In the Spotlight

Strasbourg: Daesh et l’étrange pistolet français

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Le prochain attentat en France se fera a coup d’arquebuse et sera revendiqué par une obscure agence daechienne dénommée « Aamaq » (profondeurs) via le réseau sioniste « Site ». Ce dernier prétend surveiller sur le net les activités [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*