Tollé en Israël: Le prince William considère Jérusalem comme un “territoire occupé”

AA/Jérusalem/Oussama Ghassani

Le ministre israélien des “Affaires de Jérusalem”, Ze’ev Elki, a critiqué le programme de la visite prévue du Prince Willima en Palestine et en Israël. Ledit programme considère Jérusalem-Est en tant que “territoire occupé”, a rapporté, lundi, le journal israélien, Yedioth Ahronoth.

Le prince William est attendu le 25 juin courant en Jordanie pour une visite de trois jours qui le conduira également en Palestine et en Israël.

Le Palais de Kensington avait annoncé: “le programme des Territoires palestiniens occupés commencera par un aperçu de l’Histoire et de la Géographie de la vieille ville de Jérusalem”.

Le ministre israélien a déclaré “qu’il est regrettable que le Royaume-Uni ait chercher à politiser la visite officielle (du Prince William)”.

“Jérusalem est la capitale unifiée d’Israël depuis plus de 3000 ans, et aucune déformation des faits ne changera la réalité. Je m’attends à ce que les conseillers Prince remédient à cette erreur”, a-t-il ajouté.

La partie palestinienne n’a pas commenté les déclarations du ministre israélien.

Le programme de visite du Prince William comprenait les lieux saints des trois religions à Jérusalem, considérant que ceci fait partie de la visite prévue aux Territoires palestiniens et non pas en Israël, selon l’annonce faite il y a deux semaines.

Le Palais royal britannique n’a pas mentionné ces lieux, tandis que le journal israélien Yedioth Ahronoth a indiqué qu’il s’agirait “de la Mosquée d’al-Aqssa, de l’Église du Saint-Sépulcre, de l’Église Saint-Jean-Baptiste et du Mur du Bouraq.

aa.com.tr

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*