Tollé général contre les crimes et l’expansionnisme d’Israël

4bhhbef319fc3011j5_800C450-300x169L’Assemblée générale des Nations unies a approuvé mardi à l’occasion de la Journée mondiale de la solidarité avec les Palestiniens, six résolutions en condamnation des crimes du régime sioniste.

Deux de ces résolutions, qui ont été approuvées toutes avec la majorité des voix, portent sur la situation de Qods et des hauteurs du Golan syrien occupé. Les quatre autres résolutions de l’Assemblée générale portaient sur la prolongation des missions de l’ONU en Palestine.
La résolution portant sur la situation de la ville occupée de Qods, a condamné la construction illégale des colonies de peuplement israélien, ainsi que la poursuite des travaux de la construction du mur de séparation autour cette ville et la restriction de la circulation des Palestiniens à Qods.
Cette résolution a considéré que toutes les mesures prises par Israël dans la ville occupée de Qods sont illégales. L’Assemblée générale a demandé au régime sioniste de cesser immédiatement l’application de ces mesures illégales.
Cependant, les Palestiniens estiment que le régime sioniste restera indifférent à ces résolutions onusiennes, comme cela a été le cas pour les autres décisions prises par l’Assemblée générale ou le Conseil de sécurité de l’ONU, et cela en raison du soutien total des Etats-Unis aux politiques expansionnistes du régime sioniste contre les Palestiniens et les autres nations de la région. Au cours de la réunion de l’Assemblée générale de l’ONU, l’ambassadeur d’Iran auprès des Nations unies, Gholam-Ali Khoshrou, a pris la parole, au nom du Mouvement des Non-alignés, pour déclarer que les conditions de vie déplorables des habitants de la Palestine occupée dont Qods, sont le résultat des crimes que le régime sioniste commet contre eux, en violant tous leurs droits humains. Il a également critiqué le soutien de l’Occident et des Etats-Unis aux politiques du régime sioniste.
A rappeler qu’au cours de sa récente visite en Palestine occupée, le secrétaire d’Etat américain John Kerry a soutenu encore une fois la répression des Palestiniens par le régime sioniste au nom de la défense de la sécurité des Israéliens. En réaction à ces déclarations de John Kerry, les parties palestiniennes ont déclaré que ce sont les politiques ambiguës des Etats-Unis qui sont à l’origine de la poursuite des politiques répressives du régime sioniste, empêchant le règlement de la crise israélo-palestinienne.

http: //francophone.sahartv.ir/infos

In the Spotlight

Urgent : La France répond à l’ultimatum Russe sur le FCFA

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Le franc CFA fait couler beaucoup d’encre, depuis longtemps, avec une accélération et une tension sans précédent depuis quelques mois.  La semaine dernière, La Russie a donné un ultimatum à la France pour mettre fin au système [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*