Touba : l’investiture de Serigne Cheikh Gaïndé Fatma crée le malaise

Touba : l’investiture de Serigne Cheikh Gaïndé Fatma crée le malaise

C’est une grande prise que le président Macky SALL a faite à Touba. Une trop grande prise peut-être. En effet, depuis l’annonce de l’investiture sur les listes de Benno Bokk Yaakaar, de Serigne Cheikh Gaïndé Fatma, des voix s’élèvent. Beaucoup ne comprennent pas que le responsable de la cellule Communication du Magal de Touba accepte de se faire investir sur une liste électorale.

D’autant que Serigne Cheikh Abdou Mbacké Gaindé Fatma, proche du porte-parole du khalife général des mourides, fait presque l’unanimité à Touba où il est grandement respecté. Pour beaucoup, en mettant un nom aussi clinquant que celui de Serigne Cheikh Abdou Mbacké Gaindé Fatma, le pouvoir cherche à entretenir l’idée selon laquelle, il y aurait un «diguel» en faveur de la liste concoctée par le président SALL.

Parmi les contestataires de cette investiture du chargé de Com du Magal de Touba, Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly. Pour ce proche de Pape DIOP, il n’est pas question «de cumuler le poste de président de communication du grand Magal de Touba et cette casquette de politicien partisan ».

Ne s’arrêtant pas en si bon chemin, Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly, qui s’exprimait sur les ondes de la RFM, invite le fils de Gaindé Fatma à faire « le bilan d’abord et à rendre le tablier ensuite ».

No Picture
In the Spotlight

«Vivre riche» en Côte d’Ivoire -Médiapart

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Par Tënk & Mediapart « Rolex le Portugais » et ses amis ne sont pas des enfants de chœur : à Abidjan, ils vivent d’arnaques aux Européens et le justifient par « un retour de la dette coloniale ». Mais [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*