TOUBA – VASTE OFFENSIVE DE L’OPPOSITION CONTRE LE «MACKY» IDY ET PAPE DIOP SONNENT LA CHARGE

Idrissa Seck DeclarationEn visite à Touba pour sacrifier au rituel d’avant Magal, dans le sillage du président de la République qui a pris congé vendredi de la ville sainte, la classe politique en particulier l’opposition n’a pas manqué de sonner la charge contre le régime de Macky Sall. En première ligne, on retrouve Idrssa Seck de Rewmi et Pape Diop de Bokk Gis Gis qui ont vilipendé le régime en place devant les autorités religieuses de Touba. 

Interpellé en effet sur la situation du pays, à la sortie de son entretien avec Serigne Sidi Moctar Mbacké, le patron de Rewmi Idrissa Seck a peint un tableau très sombre de la gestion du président Macky Sall. « Je suis un peu préoccupé des signes d’énervement et de colère. On raconte qu’il crie sur ses collaborateurs ».

Pour Idrissa Seck, la situation «calamiteuse du Sénégal commence à dépasser le chef de l’État au vu des mauvaises décisions prises. «Cette situation du pays commence à le dépasser. Je l’ai dit aux Sénégalais d’ici et de la diaspora qu’il n’était pas capable ». Qui plus est, l’ancien Premier ministre a taxé la gestion de la menace du terrorisme de « catastrophique » avant de déplorer sans ambages l’excès dans les mesures prises. Une dérive qui surexpose, selon lui, « inutilement notre pays aux dangers du terrorisme ».

Sur le plan de l’économie, Idrissa Seck s’est également fait très critique : «  on nous parle de l’émergence, or ils ont précipité le Sénégal dans le gouffre des pays les plus pauvres du monde». But not least, le président du Rewmi  n’a pas manqué d’écorcher Macky Sall qu’il accuse d’avoir « transformé des plumes affûtées en dames de compagnie de la dynastie Faye-Sall ». Idrissa Seck était reçu par le Khalife général des Mourides dans sa résidence de Gouye Mbinde.

Abondant dans la même lancée, Pape Diop de la Convergence démocratique Bokk Gis Gis a vilipendé tout autant le régime de Macky Sall et dénoncé la situation économique du Sénégal.  Un pays qui « traverse une crise depuis l’avènement du président Macky Sall». Après Idrissa Seck, l’ancien président du Sénat à qui le Khalife général des Mourides a accordé une audience, a demandé au guide de la communauté mouride de prier pour que cessent les difficultés des Sénégalais sous Macky Sall. «Les prières que nous avons demandées, c’est pour la situation que nous vivons actuellement, celle du Sénégal.

Le pays traverse une crise depuis trois ans, depuis l’avènement du Président Macky Sall », a dit le leader de Bokk Gis Gis.  Avant d’indiquer, sans fioritures, que cette situation est ressentie par tous les Sénégalais. Et Pape Diop de souligner en conclusion  qu’il n’a pas besoin de s’étaler sur « toutes les difficultés auxquelles les Sénégalais sont confrontées ». Le plus important, dira-t-il,  est de « solliciter des prières pour que cette situation soit un mauvais souvenir pour nous ».

Moctar DIENG

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*