Tournée de Khalifa Sall à Tamba : un drame évité de justesse

Tournée de Khalifa Sall à Tamba : un drame évité de justesse

Dans le cadre d’une tournée politique à l’intérieur du pays, le maire de Dakar, Khalifa Sall, était ce dimanche à Tambacounda. Une étape qui a été marquée par des affrontements entre ses partisans et les militants du ministre de la justice qui n’ont pas apprécié le déplacement du maire dans leur localité. Bilan : quatre blessés du côté des partisans de Sidiki Kaba.

Les violences ont éclaté en début d’après-midi au niveau du quartier Dépôt, fief du Garde des Sceaux. Khalifa Sall et sa délégation venaient de sillonner plusieurs places de la ville sous les ovations des habitants massés sur le bord de la route.

Mais le passage du cortège dans la rue de résidence du ministre de la justice a attisé les tensions. En effet, les militants apéristes qui tenaient une réunion ont barré la route et partant, la situation a dégénéré : insultes, jets de pierres, et bagarres entre les sympathisants des différents camps.

Par la suite, Barthélémy Dias a été convoqué par le commissaire qui a reçu une plainte des jeunes de l’APR. Mais le maire de Mermoz-Sacré-Coeur a refusé de se rendre au commissariat puisque l’arme qui a été sortie durant les afrontements appartenait au garde du corps de Khalifa Sall, qui avait bien un permis de port d’arme selon nos sources.

Walf Net

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*