TRAFIC DE BOIS AU SUD DU PAYS 692 INTERPELLATIONS DONT 90 EMPRISONNEMENTS ET 35 CAMIONS SAISIS

camions de bois-casamancePour vente illicite de bois, 35 camions ont été saisis au Sud du pays. Aussi 692 personnes ont été interpellées et 90 autres emprisonnées. Cela suite aux décisions prises par le président de la République, Macky Sall, de lutter contre la coupe abusive de bois.

Le ministre de l’Environnement et du Développement, Abdoulaye Baldé en a fait l’annonce face aux députés hier, mercredi 25 novembre, lors du vote du budget de son département.

En juillet dernier, lors de la célébration de la Journée nationale de   la foresterie, le président de la République, Macky Sall, avait annoncé une panoplie de mesures pour lutter contre la coupe abusive de bois.
Des mesures qui commencent à porter leurs fruits. Selon le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Abdoulaye Baldé, qui faisait face aux députés hier, mardi 25 novembre, plus de 35 camions ont été saisis, 692 personnes interpellées.
De même, plus de 90 personnes ont également été emprisonnées du fait de la coupe illicite de bois dans le Sud du pays. 
 
Les transactions de ces coupes frauduleuses portent sur des centaines de millions, a-t-il indiqué. Mieux, pour assoir l’interdiction de la coupe de bois, la commercialisation du bois de vène sera bientôt interdite, affirme le ministre de l’Environnement et du Développement durable. Le cas contraire, il sera imposé un certificat d’origine avant toute commercialisation.
S’agissant toujours de l’interdiction de la coupe de bois, Abdoulaye Baldé, révèle que son département, appuyé par le ministère des Forces armées, s’attèle à équiper la Direction des eaux et forêts d’armes adéquates. En attendant, des patrouilles mixtes sont souvent organisées le long de la frontière par les forces de sécurité.
 
LUTTE CONTRE LES FEUX DE BROUSSE
 
Il n’y a pas que la coupe illicite de bois qui menace nos forêts, les feux de brousse qui font disparaitre le tapis herbacé sont à combattre aussi. Pour y arriver, le ministre de l’Environnement et du Développement durable fait remarquer que les acteurs seront réorganisés.  
Ainsi, dit-il, 1265 comités de lutte ont été recensés afin d’être redynamiser, 330 sont équipés en petits matériels et 238 nouveaux (comités) seront crées. Des pare-feux et des pistes sont aussi prévus. 
 
La lutte contre les feux de brousse s’oriente plus vers le Nord en cette période de l’année. Cette approche est due, indique le ministre de l’Environnement et du Développement durable, au fait que son département n’a pas assez de citernes pour toutes les communes du pays. Et, dans la zone nord, le tapis herbacé est déjà sec contrairement au Sud.
La sensibilisation est aussi faite pour changer le comportement des populations et usagés de la brousse, soutient Abdoulaye Baldé. Mieux, ajoute ministre de l’environnement et du développement durable, les mesures répréhensives seront aussi renforcées.  
 
FERMETURE DE LA DECHARGE DE MBEUBEUSS
 
L’autre préoccupation lors du face à face du ministre de l’Environnement avec les députés a été la fermeture de la décharge de Mbebeusss. Selon Abdoulaye Baldé, Mbebeuss ne peut pas être fermé sans qu’un centre d’enfouissement technique ne soit fonctionnel, soit à Sindia ou ailleurs.
«Nous sommes tous conscients qu’à terme Mbebeuss doit être fermé. Mais en attendant, nous travaillons pour qu’il y ait un centre d’enfouissement technique opérationnel car il faut traiter les déchets. L’exploitation du centre d’enfouissement n’est pas encore effective à cause du refus de la population des zones environnantes», a-t-il dit. 
 
S’adressant toujours aux parlementaires, Abdoulaye Baldé, a estimé que la fermeture de Mbebeuss doit être retenue par une décision administrative. Son département ne cherche qu’à limiter les impacts négatifs, mais les autres décisions ne relèvent pas de ses compétences.
Pour la fermeture de la décharge, 5 milliards ont été déjà octroyés par la Banque mondiale pour le payement des impenses aux récupérateurs et la réhabilitation des lieux, a soutenu Abdoulaye Baldé.    
 
CONSTRUCTION DE L’ARENE NATIONALE AU TECHNOPOLE
 
Interpellé sur la construction de l’arène nationale, le ministre de l’Environnement et du Développement durable a indiqué que le choix du site relève d’une option du ministère des Sports. Et, le rôle du ministère de l’Environnement dans cette affaire, c’est de veiller à ce qu’il n’y ait pas d’impacts environnementaux négatifs.
D’ailleurs, dit-il, l’étude d’impact environnemental a été rejetée à deux reprises à cause d’insuffisances, mais une fois l’étude d’impact environnemental validée, l’arène va être construite sur le site. «Rien ne s’oppose à ce qu’il y ait des infrastructures sur le site, sauf en cas de conséquences négatives sur l’environnement», juge Abdoulaye Baldé.
 
Lors de son face à face avec les députés, le ministre de l’Environnement et du Développement durable est aussi revenu sur la loi sur le littoral. Sa mise en œuvre permettra au Sénégal de disposer d’un organe de gestion du littoral.  
«Cette structure est importante car elle permet d’avoir des données fiables sur le littoral», a expliqué le ministre de l’Environnement et du Développement durable. Par ailleurs, Abdoulaye Baldé a fait état de la volonté de l’Etat d’aménager les forêts car, souligne-t-il, 41 forêts classées ne sont pas encore aménagées. 
 
BAISSE DU BUDGET DU MINISTERE DE L’ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE : Abdoulaye Baldé perd plus de 400 millions 
 
Le budget du ministère de l’environnement et du développement durable est en baisse. S’élevant à 22.155.984.440 F Cfa en 2015, il se chiffre actuellement à 21.688.747.080 F Cfa. Ainsi, c’est une baisse de 467.237.360 F Cfa qui est enregistrée.
La chute du budget du ministère de l’Environnement et du Développement durable est due au rattachement de l’Agence nationale de l’aquaculture (Ana) au ministère de la Pêche et de l’Economie maritime. Elle s’explique également par une réévaluation du personnel du ministère car beaucoup de départs à la retraite ont été enregistrés. 

Fatou NDIAYE

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*