TRAFIC DE DROGUE 482 kg de chanvre indien saisis à Niague

drogue_yamba_2C’est à la suite d’une longue  filature et  après des tuyaux obtenus chez  les renseignements de la gendarmerie  que les hommes de Cheikh Tidiane  Lèye, adjudants de la brigade  de gendarmerie  de Sangalkam, ont réussie à mettre la main sur une quantité de chanvre indien estimée à 482 kg. Cette  drogue  dont la valeur est évaluée  à 29 millions  de francs CFA provient  du Sud  du pays, si l’on en croit les explications  du Colonel Assane  Bèye  de la  Légion Ouest  de la gendarmerie.

Selon ce dernier, les hommes en bleu avaient  reçu  des informations  et sur le coup ils  avaient mis en place un plan de filature. Ainsi, explique le colonel, les gendarmes de Sangalkam avaient procédé à des patrouilles du  dimanche au lundi,  mais en vain.  C’est ainsi qu’ils décidèrent  de changer de stratégie en associant, cette fois-ci,  les riverains de cette localité à la  surveillance des plages de Niague.  Ceci, afin de dégager tout soupçon de la présence des forces de l’ordre. Ces derniers ne tarderont pas à aviser les pandores après avoir aperçu  une personne suspecte sur la plage. 
 
Alors les gendarmes entrent  en action en ratissant les filaos. Et, là, ils constatèrent que la terre avait été retournée. En creusant  sur  cet espace ils ont découvert le produit.  Auparavant, ayant senti la présence des gendarmes, deux des caïds ont tout de suite, pris la poudre d’escampette. Mais  ils avaient été reconnus par les populations car, l’un d’entre eux,  habitant de la localité, est un récidiviste qui avait été arrêté pour des faits similaires. Ils ont  été tous les deux arrêtés. Agés respectivement  de  58 et 36  ans, ils sont actuellement placés en garde à vue. L’un habite dans la région de Thiès alors que le récidiviste avait hébergé les deux autres à Kaniak.
 
La zone  de Niague  et le littoral semblent devenir le point  de passage préféré des trafiquants qui sont  désormais traqués sur les axes routiers. En effet, la présence de la drogue est de plus en plus signalée sur la zone des Niayes qui semble désormais être une porte d’entrée pour les trafiquants. Il y a dix jours, les hommes de Mamadou dit doudou Ba adjudant-chef de Niague avaient saisi 229 kg de chanvre indien sur la plage de Kaniak.

Les trafiquants avaient réussi à prendre la tangente. Ils voulaient embarquer la marchandise frauduleuse provenant de la côte sud du Sénégal, pour le débarquer sur le littoral entre  Kayar,  Dèny Nord et Niague.

Daouda GUEYE

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*