Transhumance : La ‘’loi’’ de Sada Ndiaye

Sada fait partie de ces hommes qui vont marquer l’histoire politique du Sénégal.
En effet, l’homme aura la chance d’embrasser les trois couleurs symboles des trois partis qui ont présidé aux destinées de notre cher pays.
Auteur de la célèbre loi qui porte son nom, Sada a trouvé la formule idoine pour aider Wade à se débarrasser de Macky Sall. Auparavant il a quitté le parti socialiste après la débâcle de 2000.

Aujourd’hui, il quitte le Pds pour rejoindre son ancienne victime, Macky Sall. Adepte de la transhumance surtout au moment opportun, le fils du Fouta dispose de sa propre loi : transhumer, toujours transhumer.

Après avoir été au service du Parti socialiste d’Abdou Diouf jusqu’à sa chute en 2000, Sada Ndiaye qui a été arrêté et jugé pour sa gestion «calamiteuse» du Centre des oeuvres universitaires de Dakar (Coud), va rejoindre Me Wade qui venait d’accéder au pouvoir. L’ex-président fera du maire de Guidilogne, un député. Durant son séjour à l’Assemblée nationale, le nom de Sada Ndiaye sera collé à une loi célèbre qui porte d’ailleurs son nom et qui a écourté le mandat du président de l’Assemblée nationale de l’époque Macky Sall, le ramenant de 5 à 1 an. Au Pds, Sada Ndiaye faisait partie des chouchous de Me Abdoulaye Wade et son fils Karim qui lui ont confié le très stratégique poste de secrétaire général chargé des élections.
Vert, bleu, Sada sera marron et ne se cache pas. « J’ai enduré beaucoup de souffrances et des discriminations malgré ma fidélité à Abdoulaye Wade. En tant que chargé des élections du Parti démocratique sénégalais, la bande à Oumar Sarr m’a mis à la 17e position sur la liste nationale. J’ai subi beaucoup de choses avec les frères du parti », a-t-il confié.
Pour l’homme, c’est très simple : la politique c’est la ‘’considération’’ à défaut on change de camp. On entend par considération les strapontins, l’offre du bien-être.
C’est cela sa loi et ne risque rien car le « chien aboie la caravane passe ». C’est aussi simple que ça.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*