Transhumance : Les rangs du parti d’Idrissa Seck se dégarnissent à Thiès

idrissa seck-propositionTranshumance : Les rangs du parti d’Idrissa Seck se dégarnissent à Thiès
Après le départ de la première vice-présidente du maire de la ville de Thiès et responsable rewmiste de première heure, c’est un autre adjoint au maire, le docteur Omar Ndoye dit Papis, responsable de cette même formation politique et ami d’enfance d’Idrissa Seck qui vient de quitter les rangs du parti.
Un départ qui, malgré les déclarations de certains responsables rewmistes qualifiant leur désormais ex-frère de parti de feuille morte, risque de faire très mal au patron de Rewmi. Surtout qu’il s’agit d’un ami d’enfance qui lui tourne le dos pour aller brouter dans les prairies apéristes.
Ce, même si, force est de le reconnaître, cette décision n’est pas pour surprendre les observateurs de la scène politique thiessoise. Le premier acte a été posé à l’occasion du vote référendaire quand le docteur Papis a pris sur lui-même pour voguer à contre-courant de la position de son parti pour venir voter.
Une décision qu’il avait expliquée à l’époque par le fait que non seulement il n’avait pas été consulté mais aussi qu’il n’avait pas besoin d’ordre pour s’acquitter d’un droit civique. Assez clair pour qui veut comprendre, de se faire à l’idée qu’il ne s’agissait là que d’une bravade annonciatrice d’une séparation imminente du docteur de sa formation politique.
Aussi, le meeting tenu par ce dit responsable pour lancer son propre mouvement politique se veut-il pour confirmer cette volonté de séparation. Mieux, il indique clairement la nouvelle direction prise par le docteur Papis Ndoye.
La présence à cette rencontre de grosse ponte de l’Apr, de l’adjointe au maire Maïmouna Dieng et du maire Talla Sylla est assez éloquente pour en témoigner. Un témoignage que viennent conforter les déclarations du principal intéressé qui après avoir remercié ses hôtes de leur présence a soutenu : 
«A un certain moment de mon militantisme au sein du Rewmi, je ne me sentais plus dans le management d’Idrissa Seck. Alors j’ai décidé de me démarquer de sa formation politique. Avec le mouvement que je viens de créer, je m’inscris dans une dynamique de continuité pour les actions de solidarité. Dans ce sens, je suis bien en phase avec le président de la République dans sa politique de développement durable». S’y ajoute poursuit-il, «depuis plus d’une dizaine d’années j’œuvre dans le social en aidant les daara et j’ai toujours prôné le retrait des enfants de la rue. Et à ce titre je suis aussi en phase avec la vision du Président Macky Sall». 
Quid de ses relations d’amitié avec le président du parti Rewmi ? Le docteur Papis Ndoye fera savoir qu’elles n’ont rien à voir avec sa position politique. «Idrissa Seck est un ami d’enfance et ce n’est pas la politique qui va rompre leurs relations. Nous sommes des amis et le resterons.» 
Sidy DIENG (Walf Quotidien)

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*