Traque aux biens mal acquis : Aïda Mbodj rejoint la liste noire

aida mbodj

Le quotidien Enquête, dans sa livraison d’hier, faisait état d’une nouvelle liste de personnalités de l’ancien régime dans la ligne de mire de la Division des Investigations criminelles (Dic) et de la Direction de la Police judiciaire (Dpj). On y trouvait, entre autres, Modou Diagne Fada, Aïda Ndiongue et une certaine Aïssatou Mbaye, qui pourrait être la secrétaire de l’ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade.

Le journal Libération nous apprend qu’il s’agit en fait d’Aïssatou Mbodj, plus connue sous le nom d’Aïda Mbodj, ancienne ministre et actuelle députée à l’Assemblée nationale. La bonne dame, socialiste pur jus avant l’alternance de 2000, avait fini par transhumer vers les prairies bleues du Parti démocratique sénégalais à l’avènement de son leader, Me Wade, lors de ladite alternance. Aïda Mbodj, devenue apparatchik du Pds, s’est beaucoup fait remarquer ces derniers temps par des attaques virulentes contre le nouveau président de la République, Macky Sall, et ses alliés, en réponse aux auditions menées à l’encontre de ses partisans libéraux. Nos confrères révèlent qu’au sein du Pds, on s’étonne que Ndèye Khady Diop, qui a été mise en cause par la Cellule nationale de Traitement des Informations financières (Centif) dans une affaire de blanchiment de près de 3 milliards au ministère de la Famille, ne soit toujours pas inquiétée. On craint que cela soit dû à sa parenté avec la ministre de la Justice, Aminata Touré, dont elle est la cousine. Suffisant pour qu’on crie à une justice à deux (2) vitesses.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*