Traque des biens mal acquis: treizième prorogation d’instruction pour Aïda Ndiongue

Ce sont les avocats d’Aïda Ndiongue qui vont encore s’arracher les cheveux. Pour la treizième fois, la Commission d’instruction près la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) a prorogé son enquête.

Cette fois, le juge Cheikh Ahmed Tidiane Bèye et son équipe ont prolongé l’instruction du dossier pour 60 jours. L’ordonnance de prorogation a été rendue, hier.

C’est donc à partir du mardi 2 mai que la prorogation de l’instruction a démarré. Une très mauvaise nouvelle pour la responsable libérale, qui espère toujours être fixée sur son sort dans cette affaire. Mais, manifestement la Commission d’instruction n’est pas prête à clôturer cette affaire.

Pourtant, un brin d’espoir avait surgi du tunnel pour la sœur à Bakhao Ndiongue, lorsque les juges d’instruction ont desserré l’étau autour d’elle, en levant la mesure d’interdiction de sortie du territoire national, lui permettant ainsi de pouvoir se faire soigner en France. Mais, l’illusion s’est vite dissipée avec cette ordonnance de prorogation qui a été rendue hier.

Inculpée depuis avril 2014, pour enrichissement illicite, Aïda Ndiongue n’est toujours pas sortie des mailles de la Commission d’instruction. Pour la treizième fois, les juges d’instruction rendent une ordonnance de prorogation au motif que le rapport de l’expert n’est pas encore déposé.

Celui qui est chargé de l’audit des marchés se voit ainsi, à chaque fois, confier la mission de terminer son travail et déposer son rapport. Mais, jusque-là, aucune conclusion n’est déposée sur la table du patron des juges de la Commission d’instruction.

Irrités par ce fait qui revient comme un leitmotiv, les avocats de la défense avaient attaqué la commission mais également l’expert pour demander qu’il soit dessaisi de sa mission. Mais, leur demande n’a pas été suivie par la commission qui a décidé de poursuivre avec le même expert. La balle est encore une fois dans son camp.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*