Trois jours après l’attentat de Ouagadougou, la douleur des familles de victimes (Reportage)

L’attentat contre le Capuchinno Hotel, ayant emporté 18 personnes, a causé le deuil de plusieurs familles à Ouagadougou. Certaines vivent un choc, une douleur manifeste, celle-là même qui ne laisse pas les médias indifférents. Reportage.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*