Tshisékédi promet «un Congo» sans «haine» ni «division»

Félix Tshisékédi, peu après avoir été déclaré par la Cour constitutionnelle nouveau président de la République démocratique du Congo (RDC), a adressé ses remerciements à l’ensemble de ses compatriotes, leur assurant sa volonté de bâtir « un Congo » dénué « de haine, de tribalisme et de division ».

« Demain, le Congo que nous allons former ne sera pas un Congo de la haine, du tribalisme et de la division. Ça sera un Congo réconcilié, un Congo fort tourné vers son développement », a dit Félix Tshisékédi, s’exprimant devant ses militants et la presse depuis un hôtel de Kinshasa.

« Merci à ceux qui ont voté pour moi et à ceux qui n’ont pas voté pour moi. C’est le Congo qui a gagné ce soir. Ce n’est pas la victoire d’un camp contre un autre », a-t-il affirmé avant d’ajouter : « Je me suis engagé dans cette campagne à réconcilier les congolais entre eux, les congolais avec le Congo, et je vais m’engager à cela ».

Il a décrit sa victoire comme « l’aboutissement d’un combat et le commencement d’un autre combat dans lequel » il compte « engager tout le peuple congolais ». Ce « combat », a-t-il précisé, sera celui d’un « mieux- être, d’un Congo qui gagne et d’un Congo qui fait gagner l’Afrique ».

Samedi tard dans la nuit, la Cour constitutionnelle a confirmé la victoire de Félix Tshisékédi en reprenant à son compte les résultats provisoires de la Commission électorale nationale indépendante (Céni)qui lui avait donné à l’issue de la présidentielle un score 38,57% des suffrages contre 34,8% à Martin Fayulu et 23,8 % à Ramadany Shadari, le candidat de la majorité présidentielle.

Pour sa part, Martin Fayulu a rejeté ces scores avant de s’autoproclamer « président légitime de la RDC »et d’appeler la communauté internationale à ne pas reconnaître les décisions rendues par la Céni et la Cour constitutionnelle. Sur sa lancé, il a demandé à ses compatriotes de s’opposer à ces résultats en manifestants pacifiquement.

Félix Tshisékédi, 46 ans et fils de l’opposant historique Etienne Tshisékédi qu’il a succédé à sa mort à la tête de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), prêtera serment mardi en tant que successeur de Joseph Kabila et cinquième président de la RDC depuis l’indépendance survenue en 1960.

Par Oeil D’Afrique

Avec APA

In the Spotlight

Les USA volent le pétrole syrien (Vidéo)

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Les Etats-Unis seraient en train de dérober le pétrole syrien depuis la province de Deir Ezzor. C’est ce qu’a révélé l’agence syrienne Arabi Today, à la foi d’un membre des Forces démocratique syriennes (FDS), cette [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*