Tuerie de Boffa: Selon Salif Sadio, le Mfdc n’est ni de près ni de loin mêlé à cette tuerie.

Après l’attaque meurtrière dans la forêt de Boffa Bayotte en Casamance, où 14 personnes ont été tuées par des individus armés, des voix s’étaient levées pour accuser le Mouvement des forces démocratiques de la Casamance. Selon Salif Sadio, le Mfdc n’est ni de près ni de loin mêlé à cette tuerie.

Le responsable du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance, Salif Sadio s’est exprimé pour la première fois depuis l’attaque survenue dans la forêt de Boffa Bayotte et causant la mort de 14 personnes. Il a démenti toute implication d’éléments du Mfdc dans cette tuerie.

« Je dis bien, le Mfcd n’est pas impliqué, ça c’est clair. C’est une action regrettable, parce qu’il y a eu mort d’hommes. Or, nos règles coutumières nous interdisent même de traiter de façon maladroite le corps même de son ennemi. », a éclairé le chef rebelle au micro du correspondant de Rfi.

Salif Sadio a également nié le fait que le Mfdc travaillait avec la Gambie dans la coupe de bois. « Ça n’existe pas, au contraire nous avons lutté et luttons encore (contre la coupe de bois, Ndlr) et vous en aurez les preuves », précise-t-il.

Enquête sur la tuerie de Boffa: 8 autres personnes dont Ampoï Bodian placées sous mandat de dépôt

Pour la première fois depuis l’enquête sur la tuerie de Boffa Bayotte, des personnes sont inculpées pour  « coups et blessures ayant entraîné la mort ». Elles ont été placés sous mandat de dépôt par le procureur de Ziguinchor.

L’enquête sur la tuerie de Boffa a connu d’autres développements, hier. Sept nouvelles personnes suspectées d’être impliquées dans le massacre qui a coûté la vie à 14 jeunes, ont été placées sous mandat de dépôt par le procureur de Ziguinchor, rapporte L’Observateur.

Seulement, le dossier de ces sept nouveaux interpellés est plus corsé car, en plus des quatre chefs d’inculpation retenus contre les seize premiers suspects, ils sont poursuivi pour «coups et blessures ayant entraîné la mort».

Oumar Ampoï Bodian, le chargé de mission du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (Mfdc), arrêté samedi dernier fait partie de ces huit personnes nouvellement inculpées. Ce qui porte à 24 le nombre de personnes placées sous mandat de dépôt dans le cadre de l’enquête.

In the Spotlight

Miguel Diaz-Canel élu Président de Cuba avec 99,99% des voix

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Les parlementaires cubains ont annoncé jeudi qu’ils avaient élu Miguel Diaz-Canel pour succéder au Président sortant Raul Castro. Avec 603 sur 604 voix, Miguel Diaz-Canel a été élu au poste de Président cubain, ont déclaré ce jeudi [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*