Tunisie Nouvel attentat ce mardi contre un bus de la garde présidentielle: au moins 12 morts

Tunisie AttentatAprès les attentats du Musée du Bardo et de Sousse, la Tunisie est en proie à une nouvelle attaque terroriste. A en croire la police du pays, des attaques terroristes ont occasionné hier mardi, au moins 12 morts et près d’une vingtaine de blessés dans la capitale tunisienne, Tunis.

Selon le ministère de l’Intérieur, il sonnait 17h15 minute, le centre ville de Tunis était sous une pluie battante quand soudain, une déflagration a retenti sur l’avenue Mohammed V.

Il s’agissait d’ ‘‘un engin non encore identifié’’ qui a fait exploser à 200 mètres de l’avenue Bourguiba et du ministère de l’Intérieur, un bus à bord duquel se trouvaient des éléments de l’équipe de nuit de la garde présidentielle que l’on convoyait vers le Palais de Carthage. 

La même source a indiqué qu’ ‘‘à bord, il devait y avoir près de 25 agents, tous âgés de moins de trente ans’’.
Il s’agit en tout cas d’une première en plein centre ville de Tunis qui n’a jamais vécu une pareille attaque du fait de sa mise jusqu’alors sous haute surveillance.

Intervenant sur les chaînes de télévision du pays quelques instants après l’explosion, le président de la République Béji Caïd Essebsi, a annulé sa visite en Suisse qui devrait débuter aujourd’hui, et a aussitôt décrété l’état d’urgence pour les 30 prochains jours. Aussi, a-t-il annoncé l’interdiction de circuler dans le Grand Tunis de 21H à 5H du matin. 

Quant à la police qui a ouverte une enquête pour déterminer les auteurs de cette attaque qui n’avait pas été revendiqué hier soir, a convié la presse à faire montre d’une grande prudence pour permettre aux enquêteurs de faire leur travail dans des conditions requises.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*