Ucad : Les policiers violent à nouveau la ‘’franchise universitaire’’

La mémoire de l’homme est très courte. La violation de la franchise universitaire qui avait découlé sur la mort en août 2014, de l’étudiant Bassirou Faye, semble passée à l’oubli pour nos autorités gouvernementales.
Tout le monde s’était levé pour dire ‘’plus jamais ça’’. Mais voilà qu’hier des policiers osent entrer à nouveau dans l’Université Cheikh Anta Diop pour lancer des grenades lacrymogènes jusqu’à brûler une chambre.
Si gouverner c’est prévoir, nos autorités Etatiques semblent ne pas être à la hauteur de cette mission.
En effet, après tout ce qui s’est passé, si des policiers osent encore pénétrer la zone franche universitaire, cela relèverait d’une faillite grave de la part du gouvernement.
Il convient de cesser cela avant que l’horreur ne se reproduise.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*