UCAD-VIOLENCE SUR LE CAMPUS SOCIAL Macky joue la carte de la fermeté

Macky Sall Fermete mechantLes étudiants qui sont à l’origine des actes de violence sur le campus social devront rendre des comptes et le ministre de l’Enseignement supérieur et celui de l’Intérieur sont invités à faire appliquer la loi en la matière. C’est ce ton de fermeté que le président de la République, Macky Sall a adopté hier, en réunion du Conseil des ministres, en évoquant la situation qui prévaut actuellement sur le campus universitaire de Dakar.

Le Chef de l’Etat, Macky Sall, a demandé au ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Mary Teuw Niane de faire «appliquer strictement les mesures requises par la situation » qui prévaut sur le campus universitaire de Dakar.
Macky Sall a «donné des instructions fermes au Gouvernement, en particulier au ministre de l’Intérieur, pour une sécurisation convenable des espaces universitaires, afin de préserver les étudiants soucieux de suivre leurs études ». Le président de la République a, en outre, demandé «l’application des lois et règlements, contre ceux qui s’adonnent aux actes de violence dans les campus universitaires».
Précisons que les étudiants se sont livrés ces derniers temps à des actes de vandalisme sur le campus social. Ils justifient leurs actes par le nom paiement des bourses.
Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche a déploré les multiples perturbations dans les espaces universitaires, « dues essentiellement à des facteurs autres qu’académiques et sociaux ». Pour s’en convaincre, il a expliqué que «sur plus de 300 étudiants, ayant réussi le Certificat de licence en Faculté de lettres, plusieurs d’entre eux, ont franchi ce cap après 17 ans de présence ». Et de rattacher le dernier mouvement de perturbations, à la volonté de ceux qui cherchent à faire perdurer ces situations anormales.
 Mary Teuw Niane a aussi relevé les nombreux efforts consentis par l’Etat, pour satisfaire utilement les revendications présentées par les étudiants.
 Sur cette question, le ministre délégué au Budget a rappelé les efforts du gouvernement en faveur des étudiants, « pour la mise en place d’un système d’externalisation de la procédure de paiement des bourses, pour un montant global de 13 milliards de FCFA, pour les cinq premiers mois de l’année en cours ».
Par ailleurs, au titre des textes législatifs et réglementaires, le Conseil a adopté le « Projet de décret portant création de l’Inspection générale de l’Education et de la Formation »  et celui relatif « à la Protection des consommateurs et à la promotion de l’Emploi dans le secteur des télécommunications ».

Bacary Domingo MANE

In the Spotlight

Six indices économiques annonçant la récession

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Par Robert Bibeau. Le PIB par habitant aux États-Unis La tendance générale de l’économie capitaliste est à la baisse du taux moyen de profit, qui s’exprime notamment par une tendance à la baisse du taux de [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*