Un ancien officier rwandais extradé du Canada pour sa participation au génocide

capturekoacccii-300x184Les autorités canadiennes ont extradé dans la nuit du jeudi un ancien officier de l’armée soupçonné de participation au génocide des Tutsi de 1994, a annoncé vendredi le parquet général du Rwanda .

Alors que l’ancien officier artilleur de l’Armée rwandaise Jean Claude Seyoboka surnommé Zaïre se battait depuis des années pour rester au Canada, le sort a tourné en sa défaveur .

L’ex officier est accusé d’avoir participé à l’ »extermination » , selon le communiqué du parquet , de plus de 72 Tutsi réfugiés dans le bâtiment du Centre d’études des Langues Africaines à Kigali.

Il aurait également participé à des réunions à Nyarugenge au cours desquelles des massacres auraient été planifiés.

Âgé de 50 ans, Seyoboka est arrivé en 1995 au Canada où il obtint le statut de réfugié en 1996 mais toutefois en cachant son appartenance à l’ancienne armée rwandaise.

Mais son statut lui sera retiré suite au témoignage devant le Tribunal pénal international pour le Rwanda le liant au meurtre d’une femme et de ses deux enfants à un barrage routier de Kigali pendant le génocide.

cameroonvoice / Koaci

http://www.cameroonvoice.com/news/article-news-27787.html

In the Spotlight

La face cachée d’Abou Dhabi (2/2)

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Relire ici la première partie L’Iran un croquemitaine pour éponger les déficits américains. 1 – Péril iranien ou péril démographique? Les asiatiques 60 pour cent de la totalité de la population des pétro monarchies. Les [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*