Un Camerounais inculpé en France pour tentative d’attentat terroriste

La justice française a inculpé lundi dernier un citoyen camerounais qui préparait en France des attentats terroristes, pour “association de malfaiteurs de terroriste criminelle”. L’individu incarcéré à la prison de Fresnes, en region parisiènne, pour des faits de droit commun a reconnu les faits sans plus de détails.

Selon une source proche de l’enquête, le Camerounais âgé de 28 ans et son complice, un Français de 22 ans, “ont eu des échanges en détention au cours desquels ils évoquaient un projet de passage à l’acte, qu’ils auraient eu à l’extérieur de la prison, mais sans que ce projet n’ait été encore précisément défini sur le choix de la cible”.

Depuis fin 2016, le Camerounais dont l’identité est gardée secrète, était pisté par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Il avait en effet tissé des relations avec une personne présente dans la zone irako-syrienne et était un sympathisant du groupe Etat islamique.

Le jeune homme devait être libéré ce mardi quand la DGSI a découvert le complot “terroriste”. Le coup de filet a été rendu possible grâce au pistage d’un Réunionnais de 44 ans qui “projetait de se rendre en métropole pour apporter un soutien logistique aux deux détenus”.

Le Réunionnais quant à lui était déjà dans le viseur de la justice française pour avoir fait l’apologie du “terrorisme” sur les réseaux sociaux.

In the Spotlight

Pourquoi Ouattara laisse planer le doute sur un nouveau mandat en 2020

by Seutou Lat Dior in A LA UNE 0

Par  jeuneafrique.com En évoquant désormais l’éventualité d’un troisième mandat en 2020, Alassane Ouattara a surpris plus d’un observateur. Dans cette tribune, André Silver Konan décrypte la stratégie inattendue du chef de l’Etat ivoirien, qui espère [...]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*