Un conseiller du Kremlin révèle la date possible de la rencontre Poutine-Trump

Malgré l’annulation de la rencontre du leader américain et de Vladimir Poutine en Argentine, des rumeurs courent toujours sur la date de leur future réunion. Selon le conseiller du Kremlin Iouri Ouchakov, la prochaine rencontre entre les deux Présidents pourrait se tenir «peut-être en juin» lors du prochain G20.

Une rencontre entre Vladimir Poutine et Donald Trump sera possible en juin 2019 lors du prochain sommet du G20 au Japon, mais il est important que Moscou et Washington aient l’occasion de l’organiser plus tôt, a déclaré le conseiller du chef du Kremlin Iouri Ouchakov dans une interview à la chaîne de télévision Rossiya 1.

En répondant à une question sur la possibilité d’une rencontre des deux leaders à l’avenir, M.Ouchakov a assuré que «bien sûr, c’est possible».

«Si on parle de forums internationaux, alors peut-être en juin, lors du G20. Mais, à mon avis, il est très important pour nous et nos collègues de trouver une option de rencontre avant cette échéance», a déclaré le conseiller du Kremlin.

Un entretien de grand format avait été prévu pour les dirigeants russe et américain à Buenos Aires lors du sommet du G20 mais Donald Trump l’a annulé. Selon le maitre de la Maison-Blanche, cette décision a été prise après avoir consulté le rapport sur l’incident survenu le weekend dernier en mer Noire.

Dans la matinée du 25 novembre, trois navires de la Marine ukrainienne ont violé la frontière russe, effectuant des manœuvres dangereuses et refusant d’obtempérer aux ordres des garde-côtes. L’incident s’est produit au niveau du détroit de Kertch, qui sépare la mer d’Azov de la mer Noire.

Les garde-côtes russes ont dû avoir recours aux armes pour arrêter les vaisseaux ukrainiens. La Russie a ouvert une enquête à la suite de la violation de sa frontière nationale, alors que le Président ukrainien Piotr Porochenko a promulgué un décret, approuvé par le Parlement ukrainien, instaurant la loi martiale dans certaines zones du pays pour une durée de 30 jours à dater du 28 novembre.

Se prononçant lors d’une conférence de presse qu’il a donné le 1er décembre à l’issue du G20 à Buenos Aires, le Président russe a dit regretter de ne pas avoir pu rencontrer Donald Trump en marge du sommet comme cela était initialement prévu.

Il a affirmé espérer qu’un tête-à-tête avec Donald Trump aurait lieu quand la partie américaine y serait prête.

Il a en outre commenté sa brève rencontre «debout» avec le Président américain lors de laquelle il a répondu à certaines de ses questions liées à l’incident en mer Noire».

«Il a son avis sur ces questions et problèmes, et moi, j’ai le mien», a-t-il résumé.

fr.sputniknews.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*