Un guérisseur viole et engrosse une ado de 17 ans

Mariée à deux épouses et père de trois enfants, Ndiaga Niang, un guérisseur réputé à Touba, risque de passer les dix prochaines années en prison. Il a comparu, ce jeudi, devant la barre du tribunal des flagrants délits de Diourbel pour le viol d’une mineure de 17 ans, qu’il a mise enceinte.

Devant soigner sa victime présumée, S. Ndiaye, qui souffrait d’une simple angine, Ndiaga Niang finit par l’engrosser. Selon la fillette, il l’aurait droguée pour pouvoir assouvir son fantasme sur elle. Mais d’après Ndiaga Niang, le gamine était bien consentante.

Même ayant reconnu être le père du futur bébé, le guérisseur, dont le grand frère a joué les bons offices pour un règlement à l’amiable avant ce procès, a juré n’avoir jamais usé d’aucune manœuvre pour entretenir une quelconque relation sexuelle avec la fille. « On a discuté et elle était bien d’accord pour qu’on couche ensemble », a-t-il déclaré.

Pour sa part, Fama Cissé, la mère de la fillette, a demandé cinq millions Cfa pour toutes causes et préjudices confondus. Le procureur ayant requis l’application de la loi, Me Serigne Diongue de la défense, selon qui le tribunal ne dispose d’aucun élément objectif pour entrer en voie de condamnation, a sollicité la relaxe. Délibéré fixé au jeudi 30 août prochain.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*