Un poste de police sera érigé à Médina Baye, selon Abdoulaye Daouda Diallo

Le ministre de l’Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo, a promis vendredi au comité d’organisation du Gamou 2014 de Médina Baye de faire installer un poste de police dans ce quartier de la commune de Kaolack (Centre), dans le but d’assurer la sécurité des pèlerins.mosqué-625x400

« On a décidé d’ériger un poste de police à Médina Baye », a dit M. Diallo en présidant une réunion de préparation de l’édition 2014 du Gamou de Médina Baye.

Cette décision a été prise en réponse à la demande du comité d’organisation, qui souhaitait, pour la sécurité des pèlerins, être doté d’ »un poste de police rapproché », avant même le jour du Gamou prévu dans la première quinzaine de janvier.

Le ministre de l’Intérieur assure que « toutes les dispositions seront prises pour un bon déroulement » de cet évènement.

D’autres aspects de l’organisation de cette fête commémorant la naissance du prophète Mouhamad (PSL) à Kaolack ont connu des « blocages », selon Abdoulaye Daouda Diallo.

« Nous travaillerons à les juguler et à y mettre fin. De toutes les façons, le gouverneur a pris l’engagement de tout faire pour lever toutes ces difficultés », a-t-il dit en présence de représentants du comité d’organisation du Gamou.

C’est dans ce sens que M. Diallo prévoit d’effectuer une visite à Médina Baye, le 6 janvier, pour voir si toutes les dispositions sont prises en vue du bon déroulement de la manifestation.

Abdoulaye Daouda Diallo souhaite par ailleurs que des « dispositions rapides » soient prises en ce qui concerne les pèlerins provenant des pays en dehors de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Ils doivent payer 50 euros – environ 32.500 francs CFA – pour rentrer dans le territoire sénégalais, en vertu d’une mesure entrée en vigueur le 1er juillet dernier. Les ressortissants des 14 pays partageant la CEDEAO avec le Sénégal, et ceux de la Mauritanie, sont exemptés de visa d’entrée en territoire sénégalais.

« C’est la loi et je ne peux pas décider de cela », a répondu le ministre de l’Intérieur aux responsables du comité d’organisation, qui souhaitaient des facilités pour les pèlerins, en matière de visa.

Il s’est réjoui du travail du gouverneur de Kaolack, Amadou Sy, et des services relevant de l’Etat et impliqués dans l’organisation de cette manifestation. Aussi a-t-il salué « la disponibilité » du comité d’organisation du Gamou de Médina Baye.

Le président de ce comité, Cheikh Ibrahima Mamoune Niasse, s’est réjoui des dispositions prises par les autorités et les services de l’Etat pour la réussite de l’évènement religieux. Il a aussi salué la décision du président Macky Sall de soutenir davantage les foyers religieux

APS

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*