Un prisonnier espagnol donné pour mort se réveille à la morgue

Un prisonnier espagnol donné pour mort après une apparente tentative de suicide s’est réveillé à la morgue alors qu’on s’apprêtait à l’autopsier, selon l’administration pénitentiaire où il était détenu, près de la ville d’Oviedo.

Détenu dans une prison près d’Oviedo dans le nord de l’Espagne, l’homme a été retrouvé inanimé le 7 janvier vers 8h et trois médecins «ont observé qu’il ne présentait aucun signe de vie», selon l’AFP citant une porte-parole de l’administration pénitentiaire.

Le «cadavre» a alors été évacué à l’institut de médecine légale d’Oviedo, où l’on a constaté qu’il n’était pas mort. Il a alors été transféré à l’hôpital, où il se trouvait encore le 10 décembre, d’après cette porte-parole.

Selon la presse, le détenu de 29 ans se nomme Gonzalo Montoya et purge une peine pour vol de métaux.

Les autorités n’étaient pas en mesure de préciser combien de temps il a été donné pour mort. «Il s’est aperçu qu’on le sortait de la housse [mortuaire] pour le mettre sur la table et pratiquer l’autopsie», a raconté à des journalistes son père, José Carlos Montoya, assurant qu’il était inconscient après une tentative de suicide par ingestion de médicaments. Son corps était déjà marqué en vue de l’autopsie au moment où il a repris conscience.

L’administration pénitentiaire et le gouvernement régional des Asturies ont, chacun de leur côté, ouvert une enquête.

 

Source

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*