Un python de 8 mètres terrorise Diourbel

pythonDes pythons troublent le sommeil des populations de Ndiaréme- Mboudaye dans la commune de Diourbel. Ni les alertes multipliées à travers la capitale du Baol, ni les cris du coeur permanents auprès des autorités administratives et politiques, n’ont servi à mettre un terme à leur situation cauchemardesque. Ces pythons se promènent nuitamment dans les maisons se faufilent entre les chambres des habitants depuis le début de la saison des pluies. Selon les témoins, les nombreux appels au secours à l’endroit des sapeurs-pompiers l’apparition des pythons sont restés infructueux. Pour faire face, ces populations se sont organisées en procédant par des rondes nocturnes pour veiller sur leur propre sécurité. Une stratégie qui s’est finalement avérée payante puisqu’elles ont vaillamment réussi à capturer et tuer six pythons en l’espace de trois mois.
Restons toujours au Baol pour signaler que les populations en veulent terriblement aux soldats du feu qui non seulement n’ont pas répondu à leur cri de détresse, mais ont aussi refusé de venir récupérer la bête capturée. En effet, les habitants de Ndiarème- Mboudaye ont réussi à capturer vivant un python huit mètres de longueur dans la nuit de mardi 18 au mercredi 19 octobre dernier. Mais ce dont ils ne se doutaient pas en usant de courage pour prendre le dangereux animal vivant, c’est que l’animal devait rester entre leurs mains, puisque ni les éléments de la compagnie des sapeurs-pompiers encore moins ceux du service régional des Eaux et forêts ne sont venus récupérer python. La bête se trouve actuellement au domicile d’un certain Abou Peulh Sow (toujours au sous-quartier de Ndiarème- Mboudaye). Ces habitants qui ont dénoncé cette attitude qu’ils ont qualifiée d’irresponsable, ont menacé de transporter ce jeudi le python en centre-ville, et même jusque devant la gouvernance pour enfin faire réagir le gouverneur de Diourbel, Mouhamadou Moustapha Ndao.

Source : L’As

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*