Un réacteur «perpétuel» pour les sous-marins nucléaires créé en Russie

Les sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) russes pourraient bientôt être dotés de réacteurs qui n’auront pas besoin d’être rechargés en combustible.

Le bureau de construction russe Afrikantov a créé et testé une zone active unique qui sera capable d’assurer le ravitaillement d’un sous-marin nucléaire pendant toute la durée de la vie de ce dernier.

La zone active constitue le «cœur» du réacteur: elle contient du combustible nucléaire, et c’est bien à l’intérieur de la zone active que se produit la réaction en chaîne contrôlée. Grâce à l’invention du bureau Afrikantov, les submersibles nucléaires n’auront plus besoin de recharger leur combustible.

Selon l’ancien commandant de la flotte russe du Nord, l’amiral Viatcheslav Popov, la création du réacteur «éternel» revêt une importance colossale pour la préparation au combat des forces sous-marines. Il a rappelé que la recharge du combustible d’un submersible nucléaire dure actuellement plus d’un mois.

La zone active optimisée est destinée notamment aux sous-marins nucléaires russes de quatrième génération, dont les bâtiments des projets Boreï et Iassen.

Avec son siège à Nijni Novgorod (Volga), le bureau Afrikantov est le principal développeur des zones actives pour les navires des forces navales russes. Il fait partie du holding Atomenergomash, division ingénierie du groupe nucléaire public Rosatom

fr.sputniknews.com

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*