Une nouvelle procédure contre Bolloré

Bolloré n’est pas encore au bout de ses peines. Après sa mise en examen pour soupçons de corruption en Afrique, la société Africarail, qui détient les droits de construction de la boucle ferroviaire ouest-africaine, a relancé une nouvelle procédure contre Bolloré devant la Cour Internationale d’arbitrage de la Chambre de commerce internationale.

Selon Enquête, qui donne l’information, Africarail a officiellement demandé la reprise de la procédure visant les États du Niger et du Bénin. Cette procédure, lancée en novembre 2015, avait été suspendue plus de deux ans, en vue d’un règlement à l’amiable, qui n’a pas abouti.

Même si son patron n’est pas poursuivi, le groupe Bolloré pourrait pâtir de cette procédure, renseigne le journal.

La boucle ferroviaire ouest-africaine, projet pharaonique de 3000 kilomètres de voie ferrée, est porté pendant plusieurs années par le groupe Bolloré pour un coût estimé à 3 milliards d’euros (près de 2 milliards de francs Cfa).

Auteur: Seneweb News – SenewebNews-RP

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*