Une prof d’anglais corrige une lettre de Trump et la lui renvoie

Cette sexagénaire a reçu un courrier signé du président des États-Unis… truffé de fautes de grammaire. Ni une ni deux, elle a renvoyé la missive à son auteur, après l’avoir corrigée.

Faire la leçon au président des États-Unis n’est pas donné à tout le monde. C’est pourtant ce que n’a pas hésité à faire Yvonne Mason enseignante en Floride.

Cette dernière avait sollicité la première Donald Trump afin que ce dernier vienne rendre visite à la famille d’une des victimes de la fusillade survenue en février dans un lycée de Parkland (Floride).

Dans une lettre datée du 3 mai et signée de sa main, le président des États-Unis lui a répondu. Une missive truffée d’erreurs de grammaire qu’Yvonne Mason a corrigées avant de la réexpédier à son auteur. Non sans avoir pris soin d’en publier une copie sur son compte Facebook.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*