USA : Le frère d'Obama soutient Trump aux élections.

Frere-d-Obama_01Le demi-frère du président américain affirme qu’il soutient Donald Trump pour les prochaines élections,rapporte le New York Post.

Le Kényan qui a vécu plusieurs années dans l’État du Maryland et y a exercé la profession de comptable serait sur la liste électorale et pourrait voter aux prochaines élections présidentielles.

Plusieurs raisons ont poussé l’aîné des enfants de Barack Obama père à changer de camp.

LES COURRIELS D’HILLARY

Il se dit généralement déçu de l’administration de son cadet. Le fait que le FBI ait recommandé de ne pas porter d’accusation contre Hillary Clinton concernant son utilisation de serveurs de courriels personnels pendant son mandat de secrétaire d’État est la goutte qui a fait déborder le vase pour lui.

SON BON AMI KADHAFI

À cela s’ajoute une panoplie d’autres éléments qui l’ont choqué durant la présidence de Barack. Il a été bouleversé par le renversement et la mort de Kadhafi, qu’il considérait comme un ami personnel. Il lui avait même dédicacé la biographie de son père, qu’il a écrite en 2012, disant que le dictateur libyen faisait partie de ceux «qui rendent le monde meilleur».

LE MARIAGE GAI

L’homme qui a au moins trois femmes (certaines informations suggèrent qu’il en aurait une douzaine) croit fermement à l’importance du mariage dit traditionnel. Il désire donc soutenir un parti qui se positionne contre le mariage gai.

Quand le journal new-yorkais lui a demandé combien de femmes il avait précisément, M. Obama a tenu à garder cette information privée.

On se souvient par contre qu’il avait fait les manchettes en 2011 quand, à 52 ans, il avait marié sa troisième femme, qui avait 19 ans à l’époque.

AMERTUME ET DÉCEPTION

Le frère aîné n’a visiblement pas le flair politique de son cadet. En 2013, il a perdu les élections pour le poste de gouverneur du comté de Siaya, au Kenya. Il a avoué au Post: «La politique, ce n’est pas mon truc. Honnêtement, je serai heureux lorsque mon frère ne sera plus président et que je pourrai enfin retrouver l’anonymat et vivre comme un humain normal.»

D’ici là, il portera fièrement la casquette marquée du slogan de la campagne de Trump: «Make America Great Again» (Rendons l’Amérique grande/magnifique à nouveau).

De toute évidence, Malik Obama tient encore à attirer un peu d’attention.

Par MICKAEL DESTREMPES

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*