USA : Pour protéger la souveraineté nationale, Trump retire les États-Unis de l’accord de Paris sur le climat.Le tapage bidon de Fabius et segolene Royal dans l'eau

– Le président américain Donald Trump a annoncé jeudi 1er juin en conférence de presse la sortie des États-Unis de l’accord de Paris sur le climat, négocié en 2015 lors de la « COP21 ».

Le président américain, qui s’était montré très critique sur l’accord pendant sa campagne, a annoncé que les Etats-Unis se retiraient de l’accord de Paris. Il a cependant précisé être prêt à négocier un nouvel accord, «plus équitable» pour son pays.
«Afin de respecter mon engagement solennel de protéger les Etats-Unis et son peuple, les Etats-Unis vont se retirer de l’accord de Paris sur le climat», a déclaré Donald Trump lors d’une conférence de presse très attendue à Washington le 1er juin, confirmant des rumeurs relayées par la presse depuis la veille.
Le président américain a ajouté qu’il ne «voulait rien qui puisse se mettre en travers» de son action pour redresser l’économie de son pays. Il a donc assuré que Washington cessait «dès aujourd’hui» l’application de l’accord de Paris.
Le locataire de la Maison Blanche a précisé qu’il était prêt à négocier un nouvel accord plus avantageux pour les Etats-Unis et n’a donc pas exclu de retourner dans le traité, «à condition qu’il soit équitable». Selon lui, l’accord actuel n’est pas assez contraignant pour la Chine et l’Inde.
J’ai été élu pour représenter les habitants de Pittsburgh, pas de Paris
Il estime en outre que dans ses dispositions actuelles, le traité menace 2,7 millions de d’emplois aux Etats-Unis d’ici 2025. Le président américain a lourdement insisté sur les effets néfastes que l’accord aurait sur l’économie américaine, expliquant avoir été élu «pour représenter les habitants de Pittsburgh, pas de Paris».
«Le retrait de l’accord de Paris est dans l’intérêt économique des Etats-Unis et n’aura pas d’impact sur le climat», a-t-il assuré.
Une décision huée à l’international ( International a l’occidental, les Africains s’en foutent royalement, c’est une affaire entre les blancs pollueurs) : AM
Les réactions politiques ne se sont pas fait attendre après l’intervention de Donald Trump. Barack Obama, qui avait signé l’accord pour les Etats-Unis, a regretté dans un communiqué de presse la décision de son successeur, tout en affirmant que cela n’entraverait pas les progrès écologiques dans le reste du monde.
L’Allemagne d’Angela Merkel a violemment critiqué la décision, estimant que les Etats-Unis nuisaient au monde entier en se retirant du traité. Jean-Claude Juncker a pour sa part dénoncé une décision «gravement erronée», alors que la Commision de l’UE a fait savoir que le monde pouvait compter sur l’Europe après le retrait américain.
Le maire de Paris Anna Hidalgo a de son côté publié sur Twitter un communiqué, dans lequel elle martèle que les villes appliqueront l’accord de Paris, «quoi qu’il arrive».
wikistrike – Titre : AM

: Afrique Monde

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*