Vente d’armes : Le marché illégal tourne à plein régime

Le Sénégal est inondé d’armes, lourdes et légères, que l’on peut se procurer n’importe où. C’est le triste constat fait par le quotidien Source A qui révèle que seules trois structures sont autorisées à s’adonner à ce commerce particulier : Chéreault et Cie, l’Armurerie dakaroise et l’Établissement Fakhry.

Le journal d’y aller de ses révélations : “À Keur Serigne Bi, où il y a un nom de code (la poule et ses œufs) pour se procurer une arme et des munitions, tout le monde connaît la seule personne qui s’adonne à ce business. Mais, il est hors de question, pour des raisons évidentes de solidarité, de le dénoncer”.

Par: Seneweb News

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*