Vers la mise en oeuvre de la Couverture maladie universelle

eva marie colle ss

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, le Pr Awa Marie Coll Seck, a annoncé, vendredi, à Dakar, que la fin des concertations nationales sur la santé permettra d’aller vers la mise en œuvre de la Couverture maladie universelle.

La Couverture maladie universelle, qui est une idée du président Macky Sall, vise ‘’le soutien à la gratuité des soins à tous les enfants âgés de cinq ans, la gratuité de la prise en charge des soins pour les nouveau-nés jusqu’à l’âge d’un mois et la gratuité des suppléments nutritifs’’.

Elle prévoit aussi ‘’une meilleure accessibilité aux structures de santé des personnes en situation de handicap et la mise en place d’un paquet minimal de soins’’.

Vendredi, le ministre de la Santé et de l’Action sociale a annoncé que sa mise en œuvre devrait pouvoir commencer au terme des concertations nationales sur la santé et l’action sociale.

‘’ Après ces assises, a-t-elle déclaré, nous allons pouvoir aller dans le sens de la mise de la Couverture maladie universelle, qui est un axe très important’’, a-t-elle déclaré en marge de la cérémonie d’ouverture de la rencontre.

‘’ Beaucoup de personnes se demandent si cette couverture universelle maladie aura lieu, mais nous attendions d’avoir toute la discussion nécessaire pour aller maintenant de manière beaucoup plus agressive vers la mutualisation’’, a-t-elle expliqué.

Elle a précisé que cinq groupes thématiques ont été constitués pour les besoins de ces concertations.

Ils ont trait à la couverture du risque maladie universelle, à l’offre de services de santé, à la gouvernance sanitaire et à la prévention et l’action sociale.

‘’Pour aller vers ces réformes, a-t-elle dit, il était important que nous puissions avoir l’avis de toutes les parties prenantes, les usagers, les personnel de santé et d’action sociale, les partenaires, entres autres.’’

Ces concertations nationales sur la santé et l’action sociale ont nécessité quatre de mois de préparation. Et six anciens ministres de la santé ont participé à leur processus.

Dakar, 18 jan (APS) 

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*