(VIDEO) ABDOULAYE WADE : « NOUS AVONS DÉCIDÉ DE NOUS OPPOSER À LA TENUE D’UNE ÉLECTION ENTIÈREMENT FABRIQUÉE »

Dans un message de vidéo de 13 minutes, l’ancien président de la République du Sénégal, Me Abdoulaye Wade, s’est exprimé. Alors qu’il est annoncé au Sénégal ce jeudi, 7 février 2019, le leader du Parti démocratique sénégalais a choisi de parler via un message enregistré et diffusé ce mardi, en début de soirée, sur une chaine YouTube. Vêtu d’un boubou traditionnel aux couleurs de son parti, Me Wade a dressé un portrait sombre de la situation du Sénégal et dit répondre aux sollicitations de nombreux compatriotes. C’est pour leur annoncer sa décision « de s’opposer à la tenue d’une élection » qu’il juge « entièrement fabriquée ». « Alors que je suis à l’étranger, de nombreux sénégalais, de toutes convictions, de toutes opinions, m’ont fait parvenir des messages pressants. Ils me demandent de rentrer au pays, pour l’aider à sortir de la crise profonde dans laquelle il est plongé. Soyons clairs. Macky Sall a créé de graves dangers, de déstabilisation du Sénégal, dans la violence ». Ainsi a-t-il entamé son propos, en avertissant du danger qui pourrait menacer le Sénégal, en donnant l’exemple de certains pays du continent. « L’ÉLECTION PROGRAMMÉE PAR MACKY EST DÉJÀ VERROUILLÉE » Puis, Wade affirme que le président sortant, Macky Sall, a verrouillé l’élection présidentielle, « depuis l’élimination de deux candidats qui pouvaient lui porter ombrage, à savoir Karim Wade et Khalifa Sall. » Mieux, le prédécesseur de Macky Sall, citant certains qui sont très avertis ou des personnes de son entourage, prête à ce dernier, le choix de se faire élire à 55% ou à 60% des suffrages. Pour Wade, Macky Sall « élimine les deux candidats les plus sérieux qui auraient pu le battre en les mettant en prison sous des prétextes fallacieux. »

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*